Commerce Durable

Le SECO encourage un commerce respectueux des aspects sociaux et environnementaux, inclusif, et par conséquent durable. Il renforce la capacité d’exportation et la compétitivité des entreprises dans les pays partenaires et facilite l’importation des biens dans les marchés européens.

Le commerce international favorise une division internationale du travail efficace, crée des emplois et contribue dans une large mesure à réduire la pauvreté. Les pays en développement ou en transition en profitent au maximum s'ils peuvent compter sur des règles valables et reconnues internationalement qui leur garantissent un accès libre et non discriminatoire aux marchés mondiaux.

Les échanges commerciaux peuvent également contribuer à promouvoir la propagation de critères environnementaux et sociaux dans les pays en développement ou en transition. Mais il faut alors un contexte approprié, qui permette au secteur privé de faire un meilleur usage des technologies peu gourmandes en ressources et de mettre en œuvre les normes fondamentales du travail de l'Organisation internationale du travail (OIT).

Il devient aussi plus important d'impliquer les couches plus pauvres de la population, travaillant souvent dans les zones rurales ou dans le secteur informel. Celles-ci participent peu aux échanges commerciaux internationaux, qui se déroulent surtout via les zones urbaines. Cette situation risque d'entraîner des déséquilibres grandissants au sein d'un pays, qui auront d'autres implications sociales. Le commerce durable, qui intègre également les producteurs agricoles et le secteur informel, par conséquence à une approche qui intègre toutes les parties prenantes.

Des informations détaillées se trouvent sur la page anglaise.

En facilitant l'accès des biens et des services aux marchés internationaux et en renforçant les chaînes de création de valeur.

The SECO’s worldwide engagement