Malí

En Malí, Suiza trabaja por combatir la pobreza, por el respeto de los derechos humanos y a favor de una paz duradera. Apoya el desarrollo económico local, la gobernanza, la paz y el desarrollo humano, con un foco especial en la educación básica de calidad. La cooperación suiza concentra sus actividades en las regiones de Sikasso, en el sur, Mopti en el centro y Tombuctú en el norte del país.

Mapa de Malí
© DFAE

La historia reciente de Malí está marcada por las crisis políticas y los conflictos que han conducido a altos niveles de inseguridad y violencia. Tras los enfrentamientos en el norte del país en 2012, las elecciones democráticas de 2013 allanaron el camino para la firma de un acuerdo de paz en junio de 2015. Sin embargo, la lentitud en la implementación del acuerdo y la falta de inclusión política condujeron a una nueva crisis sociopolítica a la que siguió un golpe de Estado en mayo de 2021. Malí se encuentra desde entonces en una fase de transición política.

El país sigue enfrentándose a muchos retos: el alto nivel de inseguridad repercute negativamente en el desarrollo del país. El Estado carece de capacidad suficiente para garantizar la seguridad de su población y satisfacer sus necesidades fundamentales, y el futuro de las nuevas generaciones es incierto. El deterioro de la situación de seguridad ha causado el desplazamiento forzado de más de 350 000 personas y el número de personas que necesitan ayuda humanitaria va en aumento: en 2022 han sido más de 7,5 millones (entre ellas 5 millones de niños).

A pesar de todo ello, Malí cuenta con una capacidad de resiliencia remarcable, un fuerte potencial agrario y ganadero y un capital humano inmenso. Suiza apoya este potencial con sus instrumentos de política exterior, esto es, la cooperación al desarrollo, la política de paz y la ayuda humanitaria. Este compromiso se complementa con el envío de personal especializado a la Misión Multidimensional Integrada de Estabilización de las Naciones Unidas en Malí (MINUSMA) y el apoyo de los departamentos federales DDPS y DFJP a la Escuela de Mantenimiento de la Paz en Bamako.

Desarrollo humano

Ofertas adaptadas a los desafíos sociales y humanitarios

Suiza apoya a las autoridades, a las colectividades territoriales y a los actores de desarrollo y humanitarios para mejorar sus respuestas a situaciones de emergencia, permitir el acceso a una educación básica de calidad y proteger a la población civil. Asimismo, acompaña al gobierno maliense en la definición e implementación de su política nacional de seguridad alimentaria y nutricional a favor de los más vulnerables. En Malí, alrededor de un millón de niños de entre siete y doce años no van a la escuela, y la mitad de los que están escolarizados abandonan el sistema educativo prematuramente. Suiza se centra en la mejora de la calidad de la enseñanza y la gestión descentralizada de la educación. En respuesta a las crisis sanitarias y de seguridad, también promueve alternativas educativas inclusivas (por ejemplo, escuelas móviles).

Desarrollo económico local sostenible

Mayor productividad e incremento de los ingresos

Dos tercios de la población de Malí vive en zonas rurales y su actividad representa alrededor de un tercio del PIB. Suiza apoya iniciativas que favorecen el aumento de la productividad agrícola y de los ingresos. Respalda el desarrollo de un sector privado inclusivo y aboga por una formación profesional orientada a las necesidades del mercado, que permita una mejor integración de los jóvenes en el mercado laboral. El objetivo de este tipo de iniciativas es impulsar la economía, particularmente a nivel local.

Gobernanza y paz

Descentralización y fortalecimiento de las instituciones locales

Suiza apoya a los actores estatales, tanto a nivel central como descentralizado, a mejorar sus resultados y lograr una administración pública transparente, responsable e inclusiva. Colabora en el refuerzo de las competencias de los cargos públicos locales en materia de gestión administrativa y financiera. También apoya la movilización de recursos gestionados por las colectividades territoriales y su transferencia a las regiones. Hay programas específicos dedicados a la lucha contra la corrupción y la impunidad. Suiza promueve, asimismo, el fortalecimiento de las capacidades de las autoridades descentralizadas en el establecimiento de mecanismos de protección de la población civil.

A través de la División Paz y Derechos Humanos del DFAE, Suiza se implica por la implementación del Acuerdo de Paz de Argel de 2015, la promoción de la inclusión y el apoyo a la reconciliación nacional.

Contrapartes

Suiza implementa su programa por medio de múltiples partenariados con instituciones gubernamentales, organizaciones no gubernamentales locales e internacionales, así como otras contrapartes bilaterales y multilaterales.

Proyectos actuales

Objeto 1 – 12 de 14

UNHAS - Accès aux bénéficiaires en Afrique de l’Ouest

01.03.2024 - 31.12.2027

Dans un contexte d’insécurité alimentaire croissante et d’accès humanitaire précaire au Sahel, le service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS) permet d’accéder aux populations dans le besoin grâce à un transport sûr et rapide de personnes et de biens. La contribution à UNHAS permettra d’atteindre les populations vulnérables dans les régions reculées ou enclavées et d’assurer le suivi des programmes suisses.


PASEM 2 - Programme d’Appui au Secteur de l’Elevage au Mali

15.04.2023 - 15.04.2027

L’élevage, adapté à l’écosystème du Sahel, est crucial pour le développement des régions de Mopti, Tombouctou et Gao et ce en dépit des effets du changement climatique, de l’insécurité, de la faible productivité et de l’insuffisance des infrastructures. De par son expérience, la Suisse va renforcer la résilience de 85’000 éleveurs et pasteurs, concourir à l’apaisement des conflits et à la relance économique, et offrir des opportunités aux jeunes et aux femmes dans les filières bétail-viande et lait.


Programme d’Appui aux Filières Agropastorales de Sikasso - PAFA 2

01.01.2021 - 31.12.2024

En partenariat avec le Luxembourg, la Suisse soutient les exploitations familiales, le secteur privé et les collectivités, chacun dans leur rôle, dans le développement des filières pomme de terre et lait dans le Sud du Mali, générant ainsi des opportunités d’emplois et de revenus durables, en particulier pour les femmes et les jeunes. Le programme soutient ainsi le développement économique et la stabilité politique d’une zone peu touchée par le conflit, mais où ses précurseurs sont présents.


Resil - Projet de renforcement de la résilience et de la cohésion sociale au plateau dogon

01.12.2020 - 30.09.2026

Au Centre du Mali, les groupes armés exploitent la concurrence pour l’accès aux terres afin d’envenimer les relations entre communautés et de créer un climat d’extrême violence. En visant une meilleure productivité des terres et le renforcement des mécanismes de gestion des différends fonciers, le projet contribue à apaiser les relations et accroît la résilience. La Suisse contribue à la cohésion sociale, au développement rural et à la résilience des victimes du conflit. 


PACUM – Programme d’Appui aux Communes Urbaines du Mali

01.08.2020 - 31.12.2024

Au Mali, la faiblesse des ressources financières et humaines des communes limite leurs capacités à fournir des services de qualité aux populations. La Suisse cofinance une 2ème phase du Programme visant l’amélioration de l’accès aux services de base par le biais de l’augmentation des transferts de ressources de l’Etat  central vers les communes. Le programme contribue au développement économique local, à une urbanisation durable, à une fiscalité locale améliorée et, par conséquent, à plus de stabilité.


PartICIP - Partenariat pour l’insertion via les compétences impulsées par le secteur privé

01.08.2020 - 31.05.2027

Au Mali, l'offre de formation professionnelle est insuffisante et correspond mal au marché de l'emploi. PartICIP soutiendra la co-construction des dispositifs régionaux de formation duale par les collectivités régionales et le secteur privé local afin qu’elle coïncide avec les attentes des jeunes et les demandes du marché. Au milieu d’une crise politique et économique profonde, la formation d’un nombre croissant de jeunes créera des perspectives et ouvrira la porte à l’essor du secteur privé.


AREN - Programme d’appui au renforcement de l’enseignement normal au Mali

01.07.2020 - 31.05.2028

Au Mali, environ deux tiers des élèves terminent le cycle primaire sans avoir acquis les compétences de base. Ce constat est dû, en partie, à l’inadéquation des programmes de formation des enseignants avec ceux de l’école fondamentale. Au regard du contexte, le système scolaire doit développer des alternatives éducatives. Le programme AREN cible la formation et la gestion des enseignants pour contribuer à renforcer la qualité et la performance du système d’éducation du Mali et prépare les futurs enseignants pour faire face à la crise.


Participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali

15.04.2020 - 31.12.2024

Au Mali, les crises ont fortement impacté les femmes, mais celles-ci n’ont pas été incluses dans les efforts vers une réconciliation nationale. Le Plan d’Action National sur les femmes, la paix et la sécurité vise à renverser cette tendance. Un soutien à sa mise en œuvre par l’intermédiaire d’ONU Femmes et de Women in Law & Development Africa (WILDAF) favorisera une participation réelle des femmes dans les négociations de paix et la reconstruction post-conflit, le respect de leurs droits, et contribuera à la stabilisation du pays et de la sous-région.


Programme d’appui à l’Education Non Formelle (PENF)

01.01.2020 - 31.12.2024

Dans un contexte de crise multiforme ce programme offre des alternatives d’éducation et de formation professionnelle aux enfants et aux adultes sortie du système éducatif national. Avec la participation des acteurs locaux et des services techniques des régions de Mopti, Tombouctou et Sikasso, cette phase finale du programme permettra à 6’000 enfants de retourner à l’école et à 4’000 jeunes d’apprendre un métier. La Suisse contribue ainsi au développement et à la stabilité du pays en offrant des perspectives.


Partenariats pour l’exercice d’une gouvernance appropriée (PEGA)

01.03.2019 - 30.09.2024

La région comme unité administrative décentralisée assure la cohérence et coordination des politiques publiques et initie des cadres de dialogue avec les acteurs du développement économique local. La dernière phase du PEGA couvre Sikasso, Mopti et Tombouctou. Elle permet à la Suisse de soutenir la consolidation des compétences des régions en faveur d’une bonne gestion des affaires publiques et contribue ainsi à la création de perspectives économiques durables et à la stabilité du Mali.


Appui à la citoyenneté dans le cycle électoral Malien

01.07.2018 - 31.12.2024

Les élections présidentielle, législatives, régionales et locales organisées en 2018 puis en 2019 au Mali sont décisives pour la stabilité du pays et de la région. A travers le programme EMERGE de l’USAID, la Suisse contribue à la tenue d’élections crédibles, inclusives et apaisées. Elle participe à la consolidation du processus démocratique et à la prévention des conflits, avec un accent sur la participation des femmes et des jeunes aux élections. Elle contribue à la sécurité globale, dans l’intérêt direct de la Suisse.


Programme d’appui à la décentralisation de l’éducation, PADE

01.02.2018 - 31.12.2024

Dans un contexte d’insécurité, où plusieurs écoles sont fermées au centre et au nord du Mali, offrir une éducation de base de qualité, équitable et inclusive pour tous, est l’objectif du programme d’appui à la décentralisation de l’éducation. Avec les collectivités, les services techniques et les communautés des régions de Mopti, Tombouctou et Sikasso, cette dernière phase du programme vise à consolider les acquis des phases précédentes et permettre à plus de 700'000 enfants d’accéder à l’école.

Objeto 1 – 12 de 14