Appui à la construction en Inde: Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments

Projet terminé
Des bâtiments résidentiels en Inde
Le secteur de la construction indien connaît un essor exceptionnel. © DDC SDC

La DDC soutient le gouvernement indien dans ses efforts pour réduire la consommation énergétique des nouveaux bâtiments. Ce projet contribue à développer les compétences des architectes, des maîtres d’œuvre, des ingénieurs et des instituts de recherche dans le domaine de l’efficacité énergétique.

Pays/région Thème Période Budget
Inde
Changement climatique & environnement
Protection de la biosphère
15.12.2012 - 30.11.2017
CHF 4'965'000

En Inde, les bâtiments absorbent plus de 33% de la consommation d’électricité du pays. Or, le secteur de la construction indien connaît un essor exceptionnel: plus de 23 milliards de mètres carré devraient être construits d’ici 2030. C’est l’équivalent du parc de bâtiments de toute l’Europe. Cet essor s’accompagne d’une augmentation inégalée de la demande d’électricité. 

Une collaboration indo-suisse

Face à ce défi, les gouvernements suisse et indien ont mis en place un projet de coopération dans le domaine de l’efficacité énergétique des bâtiments. Ce projet, financé par la DDC et mis en œuvre en concertation avec le Ministère de l’énergie et le Bureau de l’efficacité énergétique indiens, s’étale sur une période de cinq ans. Il a pour principal objectif de réduire la consommation d’énergie dans les bâtiments neufs. 

Résultats escomptés

Le projet vise à:

  1. Améliorer la performance énergétique des grands bâtiments administratifs et commerciaux en permettant aux spécialistes indiens de bénéficier de l’expertise suisse. Les échanges ont lieu sous la forme d’ateliers.

  2. Renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments résidentiels à travers la publication d’un guide technique pour la conception d’immeubles économes en énergie.

  3. Renforcer l’efficacité énergétique dans les bâtiments publics à travers la formation et l’assistance technique à des Etats (Karnataka, Rajasthan).

  4. Renforcer la qualité et la transparence des procédures de test pour les matériaux d’isolation et la formation des professionnels de la filière.

  5. Former des professionnels et des décideurs du secteur du bâtiment et de l’énergie et disséminer les bonnes pratiques. 

Des experts suisses et indiens sont chargés de la mise en œuvre de ce projet en collaboration avec des partenaires du secteur public et privé. 

Premières lignes directrices

Le gouvernement indien a lancé début septembre 2014 les premières lignes directrices concernant la conception de bâtiments résidentiels. Ces mesures visent en particulier les immeubles de plusieurs étages. Le document fournit des indications sur l’orientation des bâtiments, dans le but de limiter la chaleur liée au rayonnement solaire, la conception des fenêtres, l’isolation ou encore, la ventilation naturelle. Y figurent aussi des méthodes pour réduire la consommation d’énergie des appareils visant à rafraîchir les locaux, de l’éclairage, des ascenseurs ou des pompes à eau. L’utilisation des énergies renouvelables (chauffage de l’eau à l’énergie solaire,  panneaux photovoltaïques) fait aussi partie des recommandations.