Bénin

La coopération suisse encourage les acteurs privés et publics du Bénin à développer une nation solidaire, de progrès et de justice sociale en réduisant la pauvreté. Son appui touche les domaines de la gouvernance locale, du développement économique rural, ainsi que de l’éducation de base et de la formation professionnelle.

Carte du Bénin
© DFAE

Petit pays côtier, le Bénin occupe une position stratégique en Afrique de l’Ouest, en connectant le Sahel au Golfe de Guinée. Son taux de croissance démographique étant élevé et son sous-sol pauvre en ressources, le pays peine à offrir des services en quantité et en qualité à sa population. L’économie béninoise s’articule principalement autour de l’agriculture, notamment du coton, et du commerce lié au port de Cotonou.

Même si le Bénin a quitté en 2020 le cercle des 25 pays les plus pauvres, les inégalités restent fortes: la croissance peu inclusive et les ménages vivant avec de bas revenus représentent encore un pourcentage important dans le milieu rural et péri-urbain. Par ailleurs, il fait face à une insécurité croissante, surtout dans le nord du pays.

Malgré de nombreux obstacles à son développement, ce pays bénéficie d’une stabilité politique propice à une coopération dans la durée. La Suisse accompagne les différents acteurs publics et privés de la société béninoise dans la réduction de la pauvreté. Elle concentre son engagement dans les départements frontaliers de Borgou, d’Alibori, de l’Atacora et de la Donga, au nord du pays.

Décentralisation et gouvernance locale

Des structures qui répondent aux besoins des populations

La DDC appuie la décentralisation des structures de l’Etat souhaitée par le gouvernement du Bénin. L’objectif est de se rapprocher des citoyens pour mieux répondre à leurs besoins en améliorant la qualité des services. La DDC s’appuie sur les administrations locales ainsi que sur des organisations de la société civile.

A titre d’exemple, son soutien touche:

  • La mise sur pied de radios communautaires pour informer la population;
  • L’organisation de séances publiques organisées par les élus à l’attention des citoyens;
  • L’appui au transfert des ressources financières du niveau central de l’Etat vers les communes;
  • Le renforcement de l’égalité de genre au sein de la société béninoise.

Bonne gouvernance

Égalité entre femmes et hommes

Développement économique rural

Créer des emplois qui génèrent des revenus

La coopération suisse souhaite que les exploitations familiales paysannes augmentent leur production pour renforcer la sécurité alimentaire du pays et favoriser l’émergence d’autres secteurs d’activité créateurs d’emplois en milieu rural et péri-urbain. Elle s’engage dans ce but dans la modernisation des exploitations agricoles familiales et collabore avec les organisations paysannes.

A titre d’exemple, elle appuie:

  • La croissance des petites et moyennes entreprises par la dispense de formation dans les domaines techniques ou de gestion;
  • Le développement de l’entreprenariat lié aux activités agricoles et marchandes;
  • La création d’infrastructures économiques rurales rentables.

Agriculture et sécurité alimentaire

Éducation de base et formation professionnelle

Offrir des alternatives aux exclus du système scolaire

La DDC défend une éducation inclusive, qui donne sa chance à chacun. Les enfants, les jeunes et les adultes qui n’ont pas été scolarisés, ou insuffisamment scolarisés, acquièrent des compétences qui leur permettent non seulement d’obtenir un emploi source de revenu, mais aussi d’exercer leur citoyenneté.

Au Bénin, le soutien de la DDC concerne par exemple:

  • La dispense de programmes d’alphabétisation;
  • La diffusion de journaux en langues locales pour faciliter l’alphabétisation;
  • L’élaboration de formations professionnelles adaptées au contexte rural, en promouvant l’approche duale.

Éducation de base et formation professionnelle

Approche et partenaires

Si le programme de coopération 2022–2025 est mis en œuvre par la DDC, le Département Fédéral de l’Economie, de la Formation et de la Recherche (DEFR) développe des mesures complémentaires depuis 2020 à travers le SECO, notamment en matière de développement urbain. La Division Paix et Droits de l’Homme (DPDH) est également engagée au niveau régional en matière de prévention de l’extrémisme violent.

Les principaux partenaires de la Suisse au Bénin:

  • Ministères et collectivités territoriales;
  • Organisations de la société civile;
  • Secteur privé;
  • ONG locales et internationales;
  • Organisations et donateurs bilatéraux, régionaux et multilatéraux;
  • Universités et instituts de recherche nationaux et internationaux.

Projets actuels

Objet 1 – 11 de 11

  • 1

PAIE - Programme d’appui aux initiatives dans le secteur de l’élevage et à la cohésion sociale

01.02.2023 - 31.01.2026

La compétition autour de l’exploitation des ressources naturelles cause des tensions intercommunautaires, à risque d’être instrumentalisées par l’extrémisme violent. Le gouvernement du Bénin a initié des réformes pour améliorer la productivité liée à l’élevage et mieux gérer l’espace pastoral. Cette contribution au programme de promotion de l’élevage du GoB vise à renforcer la cohésion sociale par le renforcement des mécanismes de concertation, et à piloter un modèle de gestion spatiale pour une meilleure productivité et une mobilité pastorale réduite. 


PAGEDA - Programme d’Appui à la Gestion Décentralisée de l’Alphabétisation

01.10.2021 - 30.09.2025

La phase 2 du  Programme d’Appui à la Gestion Décentralisée de l’Alphabétisation vise à renforcer les efforts du gouvernement du Bénin et des communes  pour  permettre à 30’000 citoyen:nes dont 50% de femmes, principalement les jeunes entre 15 - 30 ans, exclus du système éducatif formel, d’acquérir des compétences de vie courante, d’exercer pleinement leur droit de citoyenneté et promouvoir leur insertion professionnelle.


PAEFE - Programme d’Appui à l’Education et à la Formation des Enfants exclus du système éducatif

01.08.2021 - 31.07.2025

Au Bénin, près de 35% des enfants âgés de 5 à 17 ans ne sont jamais allés à l’école ou en sont trop tôt sortis. Le système éducatif est élitiste et pyramidal, excluant ainsi un nombre élevé d’enfants. La Suisse à travers le PAEFE (phases 1 et 2), a développé avec succès un modèle pédagogique bilingue qui permet aux enfants d’être rescolarisés ou d’accéder à la formation professionnelle. La phase 3 vise le passage à l’échelle du modèle en responsabilisant l’Etat et les communes. 



Programme Redevabilité

01.06.2020 - 31.12.2024

Dans un contexte politico-social de plus en plus tendu, la Suisse mettra à profit sa valeur ajoutée en termes d’engagement sur la durée, de discrétion, de fiabilité et de transparence pour contribuer, lors de la 2ème phase du programme, à renforcer les capacités d’interpellation de la société civile et les efforts des autorités pour lutter contre la corruption et l’impunité, ce qui leur permettra de pouvoir mieux assumer leurs responsabilités dans la délivrance de services publics de qualité à la population. 


PAEG - Programme d’Appui à l’Egalité du Genre

01.06.2020 - 30.06.2026

Se basant sur son engagement de longue haleine en faveur de l’égalité du genre au Bénin, la Suisse entend soutenir l’Etat béninois dans la mise en œuvre effective des lois et politiques visant à réduire la vulnérabilité socio-économique de sa population féminine. En jouissant pleinement de leurs droits, les femmes béninoises joueront un rôle plus actif dans le développement de leur pays et contribueront au renforcement de la paix et de la cohésion sociale.


Programme d’Appui au Plaidoyer des Faîtières des Organisations Socio-professionnelles Agricoles (AP/OSP)

01.05.2020 - 30.04.2024

L’agriculture constitue la principale source d’emploi et de revenu au Bénin. Or, les réformes dans le secteur de l’agriculture ne sont pas encore toutes définies de commun accord avec tous les acteurs. La Suisse contribue au renforcement institutionnel et à la gouvernance des faîtières des producteurs et éleveurs afin que ces derniers puissent mieux jouer leurs rôles d’interpellation, de proposition, de participation et de suivi de la mise en œuvre des politiques agricoles.


Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (Wusua Dabu) - PASDeR

01.05.2020 - 30.04.2024

Au Bénin, l’agriculture constitue la principale source d’emploi et de revenu. Des reformes ont été initiées par le gouvernement pour promouvoir les filières agricole et animale. Se basant sur les acquis des phases précédentes, la DDC vise à mettre à l’échelle le programme en élargissant la zone géographique d’intervention sur tout le Nord et d’augmenter le nombre de filières cibles, tout en s’inscrivant dans une approche plus économique et créatrice d’emplois pour les jeunes et les femmes.


Programme d’Appui à la Qualité de l’Education (PAQUE)

15.11.2019 - 30.06.2024

L’éducation au Bénin souffre d’un manque de qualité : enseignants en nombre insuffisant et pas bien formés, matériel scolaire et encadrement pédagogique insuffisants. La Suisse s’est fortement engagée pour la formulation du nouveau Plan sectoriel de l’éducation 2018-2030. Forte de son expertise en matière d’éducation et sur la base des résultats clés obtenus à travers les autres programmes du portefeuille éducation, sa contribution au PAQUE vise à améliorer la qualité de l’éducation au. Bénin


Entrepreneuriats Stratégiques Pour des Opportunités d’Investissements Renforcés (ESPOIR)

01.03.2018 - 31.03.2024

Ce programme contribue à l’émergence des microentreprises privées béninoises de jeunes et des Petites et Moyennes Entreprises (PME) agroalimentaires pour assurer une croissance économique durable, une augmentation d’emplois et de revenus, et une alimentation nutritive (sécurité alimentaire). Il porte l’espoir de toute une génération d’entrepreneurs, et permet de répondre en partie au défi démographique par la création d’emplois.


A FONDS: Appui au FOnds Nationaux de Développement du Secteur agricole

01.07.2017 - 30.11.2024

Le Bénin a besoin d’un dispositif national pour le financement du secteur agricole. La DDC soutient l’Etat béninois et le secteur privé dans la mise en place de dispositifs communs et pérennes de financement du secteur. Le but est de renforcer la productivité, la compétitivité des productions agricoles et la résilience des systèmes de productions aux effets des variations climatiques. Ceci devrait contribuer à créer des emplois pour les jeunes.

Objet 1 – 11 de 11

  • 1