Mongolie

La Suisse soutient la Mongolie dans les domaines de la démocratie, des droits de l’homme et de l’égalité des genres, de l’environnement et du changement climatique, ainsi que du développement économique inclusif. Après vingt ans d’un engagement fructueux, la Suisse mettra fin en 2024 à ses activités de coopération bilatérale au développement en Mongolie. Le moment venu, elle opèrera un désengagement responsable et veillera à ce que les résultats atteints s’inscrivent dans la durée.

Carte de la Mongolie
© DFAE

Après l’effondrement du communisme en 1989, la Mongolie a connu des changements économiques et sociaux qui lui ont permis de parachever sa transition vers un système démocratique multipartite et une économie de marché. Depuis qu’il s’est doté, en 1992, d’une constitution démocratique, le pays a accompli d’importants progrès politiques, économiques et sociaux, notamment dans le domaine de la réduction de la pauvreté. Basée sur les objectifs de développement durable de l’ONU, la «Vision 2050» adoptée par le parlement mongol définit une ligne d’action sur le long terme. Depuis quelques années, la Mongolie fait partie des pays à revenu moyen.

Après vingt ans d’un engagement fructueux, la Suisse mettra fin en 2024 à ses activités de coopération bilatérale au développement en Mongolie. Le moment venu, elle opèrera un désengagement responsable et veillera à ce que les résultats atteints s’inscrivent dans la durée.

Démocratie, droits de l’homme et égalité des genres

Malgré les bons résultats déjà obtenus dans le domaine de la démocratie, des droits de l’homme et de l’égalité des genres, la Mongolie a encore des progrès à accomplir pour garantir à l’ensemble de sa population un accès équitable et durable aux services publics. La Suisse soutient la décentralisation et favorise le développement de mécanismes de redevabilité du gouvernement vis-à-vis de la population. Elle encourage les habitants à communiquer leurs besoins afin que toutes et tous aient accès à des services publics de qualité qui correspondent à leurs besoins. À titre d’exemple, la Suisse soutient la mise en œuvre de la loi sur la décentralisation, adoptée récemment, et promeut la participation citoyenne dans les processus politiques. Grâce à une collaboration avec leurs homologues suisses, les services du parlement mongol ont pu bénéficier de conseils sur la façon de rendre les procédures efficaces et transparentes. Dans le domaine de l’égalité des genres en particulier, la Suisse soutient un programme national visant à lutter contre la violence domestique et fondée sur le genre.

Bonne gouvernance

Égalité entre femmes et hommes

Changement climatique et environnement

En Mongolie également, le changement climatique et la protection de l’environnement sont des sujets qui revêtent une importance croissante. La Suisse poursuit donc son engagement dans ce domaine et favorise le travail de sensibilisation et de transfert du savoir sur les thèmes liés au climat et à l’environnement, en ciblant en particulier les jeunes générations. Elle aide la Mongolie à mettre en œuvre des mesures qui visent à lutter contre la pollution de l’atmosphère, à améliorer la gestion des déchets et à préserver les zones de pâturage. Elle œuvre en faveur de la numérisation du système de gestion des déchets et à son extension dans les zones périphériques de la capitale. Elle favorise en outre l’intégration systématique des thèmes du développement durable, du changement climatique et de l’environnement dans les programmes scolaires.

Changement climatique et environnement

Agriculture et sécurité alimentaire

Développement économique inclusif

Assurer un développement économique auquel participent et dont bénéficient également les groupes de population défavorisés reste un défi de taille. La Suisse contribue à ce que les personnes économiquement défavorisées, en particulier les agriculteurs et les éleveurs, puissent bénéficier de conditions favorables. Ainsi, grâce à l’adoption de pratiques agricoles durables et à l’accès aux marchés, ces personnes sont en mesure de pérenniser leur entreprise et de subvenir à leurs besoins. La Suisse peut s’appuyer à cet égard sur une longue expérience en Mongolie dans les domaines de l’agriculture et de la formation professionnelle, notamment en ce qui concerne l’intégration des jeunes femmes et des jeunes hommes dans le marché du travail et l’engagement avec le secteur privé. Concrètement, la Suisse aide les maraîchers à adopter des modes de production durable, à diversifier leurs cultures et à commercialiser leurs produits. Résultat, l’offre locale s’est rapprochée de la demande de légumes en Mongolie. Par le passé, un projet de soutien de la Suisse avait déjà permis à la Mongolie d’atteindre l’autosuffisance pour la production de pommes de terre.

Éducation de base et formation professionnelle

Développement du secteur privé et services financiers

Thèmes transversaux: égalité des genres et gouvernance

L’égalité des genres est un facteur essentiel du développement durable. Par conséquent, la Suisse intègre systématiquement les questions de genre dans ses projets et ses objectifs prioritaires. Concrètement, cela signifie qu’elle favorise l’accès équitable aux ressources et aux connaissances et encourage une participation équilibrée des femmes et des hommes aux processus décisionnels.

Reddition des comptes, transparence, participation, lutte contre les discriminations et efficacité sont autant d’aspects importants de la gouvernance qui concourent de manière décisive au développement durable. Ils sont intégrés dans l’ensemble des projets et des objectifs prioritaires de la Suisse. La Suisse aide par exemple les autorités à adapter les services publics aux besoins des citoyens afin d’en améliorer l’efficacité. Dans le même temps, la participation citoyenne est renforcée, le but étant de permettre aux habitants d’exprimer leurs besoins et d’amener les responsables politiques à rendre des comptes si les services proposés ne correspondent pas à ce qui avait été convenu.

Égalité entre femmes et hommes

Bonne gouvernance

Autres sujets

Culture

L’art et la culture sont importants pour la promotion de la liberté d’expression, de la paix et du développement durable. La Suisse encourage les activités culturelles dans le pays et contribue ce faisant à la promotion de la diversité culturelle et au dialogue interculturel. Elle permet ainsi à des artistes locaux d’accéder aux marchés suisse et international de la culture.

L’art et la culture

Approche et partenaires

Partenaires mongols, suisses et internationaux pour la mise en œuvre des projets, ONG intervenant aux niveaux national et régional, organisations onusiennes et institutions financières internationales, organisations de la société civile, secteur privé. Dans le domaine de l’élaboration des politiques et du dialogue, la Suisse plaide en faveur de la constitution d’alliances et œuvre au rapprochement des positions des donateurs.

Projets actuels

Objet 1 – 4 de 4

  • 1

Improving the National Urban Search and Rescue (USAR) capacities of Mongolia

20.01.2023 - 31.12.2024

The intervention seeks to improve the national emergency response capacities of Mongolia in the area of Urban Search And Rescue (USAR). In Mongolia, USAR services are delivered by the National Emergency Management Agency (NEMA). Capacity building will be pursued through a selection of measures with special focus on targeted training in USAR techniques on the newly built training facilities, as well as support for organizational and operational conceptualization.


Global Credit for Outlook 2020 and Culture

01.07.2016 - 31.12.2018

The Swiss Cooperation Office (SCO) in Mongolia aims to utilise a flexible and efficient tool to pilot new areas, forms and modalities of cooperation for the strategic strengthening of the programme in view of the development of the new Country strategy and post- 2020 cooperation. Culture projects will support local initiatives that strengthen cultural and artistic diversity.


Culture and Small Action Project

01.01.2013 - 31.12.2016

SDC's Small Action Projects are a flexible and efficient tool to respond to local needs that couldn’t be directly addressed by the main programmes within the Swiss Cooperation Strategy (CS), while Culture Projects support local cultural initiatives and Swiss-Mongolian exchanges.


Objet 1 – 4 de 4

  • 1