Financement de la lutte contre le changement climatique

L’organe de pilotage du Fonds vert pour le climat
Au Fonds vert pour le climat, la Suisse veille à ce que les besoins des groupes de population les plus touchés par le changement. © UNFCCC

Le réchauffement climatique pèse sur le développement économique et risque de réduire à néant les progrès réalisés en matière de réduction de la pauvreté. C’est pourquoi la Suisse intègre la lutte contre le changement climatique et ses conséquences au niveau planétaire dans sa politique de développement. Dans le cadre de projets de développement et en recourant à des mécanismes de financement internationaux, elle met à disposition son expertise, des solutions techniques et des moyens financiers en faveur de la protection du climat.

Priorités de la DDC

Les populations des pays en développement souffrent tout particulièrement du changement climatique car leurs moyens de subsistance sont directement tributaires des ressources naturelles. Une adaptation au changement climatique exige par ailleurs des capacités financières et techniques qui leur font souvent défaut. Pénalisant lourdement le développement aussi bien économique que social, le changement climatique menace les progrès réalisés à ce jour.

Synergies avec le mandat de réduction de la pauvreté

La Suisse s’engage au niveau international dans la lutte contre le changement climatique et vise une utilisation efficace des moyens financiers investis en faveur des pays en développement. Elle tient compte des différents défis auxquels les pays partenaires sont confrontés et inscrit ses propres mesures dans une stratégie à long terme de réduction de la pauvreté dans le monde. En tenant compte de ces objectifs, la DDC établit des synergies entre la lutte contre le changement climatique et, par exemple, l’amélioration de la sécurité alimentaire ou de la gouvernance, afin de garantir une utilisation optimale de l’aide publique au développement (APD).

Mécanismes de financement internationaux

La Suisse est représentée dans les organes de pilotage des principaux fonds en faveur du climat et de l’environnement. Au sein de ces institutions, la DDC s’engage notamment pour que les besoins des pays les plus pauvres soient pris en compte de manière adéquate. Pour assumer cette mission, elle s’inspire de sa longue expérience dans les différents pays partenaires. Elle veille en outre à ce que les politiques, les procédures et les fonds destinés à la protection du climat bénéficient à long terme aux personnes, aux communautés et aux régions les plus vulnérables.

Dans ce but, la DDC a participé activement à la création du Fonds vert pour le climat («Green Climate Fund», GCF). Le fonds a pour objectif de financer des mesures climatiques par les pays en développement afin de renforcer le développement durable. Le Fonds vert pour le climat est devenu un instrument central du financement de la lutte contre le réchauffement climatique. Membre de son organe de pilotage, la DDC s’engage activement pour accroître la coopération multilatérale et promouvoir des solutions innovantes.

La DDC, le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) et l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) contribuent aux mécanismes de financement internationaux au service de la protection du climat et des mesures d’adaptation. Pour la période de 2015 à 2017, la Suisse a ainsi participé à hauteur de 100 millions USD au processus initial de mobilisation des ressources du GCF.

Contexte

La Suisse se mobilise afin que les solutions qui existent pour lutter contre le réchauffement climatique soient mises en œuvre là où elles sont les plus efficaces. Elle veille à ce que les besoins des couches de population les plus affectées par le changement climatique soient spécifiquement pris en compte et à ce que les mesures d’adaptation nécessaires soient financées suffisamment. Ainsi, la DDC s’acquitte du mandat qui lui a été confié en vertu de la loi fédérale sur la coopération au développement et l’aide humanitaire internationales. Les priorités sont fixées dans le cadre des messages. Le changement climatique est une ligne d’action prioritaire dans la stratégie de coopération internationale 2021-2024 de la Suisse. Il représente un défi croissant pour les politiques de développement.

Prise de conscience au niveau international

Comme il est nécessaire de prendre des mesures pour s’adapter à l’évolution du climat et d’effectuer une transition vers une croissance durable, les pays industrialisés, dont la Suisse, prennent des engagements au niveau international. L’Agenda 2030 pour le développement durable confirme l’importance de la lutte contre le changement climatique et ses impacts dans son objectif 13. Dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), la communauté internationale s’est engagée à mobiliser des moyens financiers publics et privés. Dans le domaine de l’environnement, la Suisse bénéficie d’une crédibilité importante de par sa gestion rigoureuse et durable des ressources naturelles (par ex. recyclage, normes de construction, collaboration avec le secteur privé) et son économie hautement industrialisée. Ces atouts lui permettent de participer de manière proactive aux discussions internationales et de faire entendre ses exigences dans ce cadre.

Projets actuels

Objet 109 – 120 de 122

Sustainable Livelihood and Disaster Mitigation (SLDM)

01.02.2017 - 30.06.2022

The intervention works on the nexus of DRR, food security and agroforestry and successor programme of the Sloping Land Management programme (SLM). Building on SLM, food security remains central, but DRR is the principle concern of the domain of intervention. Combining food security and DRR increases the scope to work holistically towards sustaining the resources on which livelihoods depend. The emphasis on sustainable food production addresses the humanitarian needs of communities. Coupling this with a focus on community action serves to enlarge the scope for groups and individuals to act more autonomously.



Solidar Suisse (Kredit Süd)

01.01.2017 - 31.12.2018

Solidar Suisse oriente son programme de développement sur les besoins et les droits des personnes vulnérables et défavorisées dans les pays les plus pauvres et dans les pays émergents et en transition où les inégalités sont profondes. Solidar Suisse développe des programmes qui renforcent les mouvements sociaux et promeuvent l’intégration active de la société civile dans les processus politiques. Le « travail décent » est devenu l’élément phare de Solidar Suisse qui a développé une véritable expertise dans cette thématique.


Pakistan: ADB, National Disaster Risk Management Fund (NDRMF)

01.12.2016 - 30.11.2019

Pakistan faces significant disaster risk and lacks institutional capacity and finance to tackle it. The National Disaster Risk Management Fund will enhance resilience of vulnerable communities, especially in KP and FATA, to natural hazards and will strengthen institutional capacity of authorities to disaster prevention, mitigation and preparedness. This will reduce socio-economic vulnerability of the people to natural hazards and ultimately poverty.


Ecuador, Technical Support in Earthquake Resistant Reconstruction

18.10.2016 - 31.12.2018

An earthquake of the magnitude of 7.8 (Richter scale) hit Northern Ecuador, on 16 April 2016. Damages were widespread, collapsing structures within hundreds of km’s from the epicenter. Following SDC/HA’s emergency and early recovery interventions, SHA will provide the Ecuadorian government with technical support in capacity building on earthquake resistant construction, capitalizing SDC’s experiences from Pakistan and Haiti.


Innovation and dissemination of technologies for adaptation of agriculture to climate change – AGRIADAPTA

01.07.2015 - 31.12.2023

10'000 families in 19 municipalities of the country improve their food security and their situation of poverty by practising sustainable and climate-smart agriculture. The Project will provide resources so that small-hold farmers in environmentally degraded dry areas affected by climate change and variability develop capacities, exchange knowledge and apply technologies for climate change adaptation.


Lutter contre la pauvreté des éleveurs éthiopiens par une gestion durable de l'eau et des pâturages

À l’aide de pelles et de piolets, un groupe d’Éthiopiens creuse de nouveaux bassins à côté d’une mare à moitié desséchée.

01.06.2015 - 30.09.2022

Les sécheresses, le manque de fourrage et les conflits autour des ressources naturelles rendent la vie difficile aux éleveurs de bétail du sud de l’Éthiopie. Pour assurer leur sécurité alimentaire et leur capacité de résilience face aux crises, la DDC a mis en place une série de mesures allant de l'assainissement des pâturages et des trous d’eau à la création de nouvelles sources de revenus pour les femmes, en passant par l’introduction de plans d'exploitation.

Pays/région Thème Période Budget
Ethiopie
Agriculture et sécurité alimentaire
Conflit & fragilité
Changement climatique & environnement
No Theme defined
Ressources en terres cultivables
Sécurité alimentaire des ménages
Prévention des conflits
Réduction des risques de catastrophes

01.06.2015 - 30.09.2022


CHF  9’773’920



Blue Peace Central Asia Strengthening of the Regional Institutional Framework for Integrated Water Resources Management in Central Asia

01.09.2014 - 31.07.2022

In response to the explicit demand of the five Central Asian States, and building on over 20 years of cooperation in the field of water, SDC facilitates transboundary water resources cooperation consistent with the Blue Peace approach implemented in the Middle-East and at the global level through the establishment of a High Level Dialogue Platform, the promotion of sustainable water practices as well as capacity building of a new generation of water professionals and champions.

Pays/région Thème Période Budget
l'Asie centrale
Eau
Changement climatique & environnement
Diplomatie et sécurité dans le domaine de l'eau
Services météorologiques
Conservation des ressources en eau
Politique du secteur de l’eau

01.09.2014 - 31.07.2022


CHF  6’000’000



Restoration of the Strumica River Basin

01.07.2014 - 31.12.2022

As a continuation of the support to the Macedonian water and nature sector, Switzerland developed a group of projects that will assist the country to have cleaner water and a healthier environment, as well as to move forward in meeting its obligations towards the EU. Through this project, Citizens and farmers in the Strumica river basin will benefit from improved economic wellbeing as a result of a better ecological status of the river basin and reduced flooding hazards.


Aga Khan Foundation: Integrated Health and Habitat Improvement (IHHI) Rasht Valley

01.07.2013 - 31.12.2017

Tajikistan is the poorest country of the former Soviet Union and is marked by a sluggish transition and fragility patterns. This project contributes to improving the Rasht Valley (the most neglected and fragile area of the country) population’s quality of life through better provision of and access to water and health services, as well as increased resilience against natural hazards. Moreover, it enhances professional skills and empowers the local population in planning and investing in its communities.


Swiss Programme for Research on Global Issues for Development - Research Module on Ecosystems

15.05.2013 - 31.12.2023

Enhancing sustainable and climate-friendly use and management of ecosystems for human well-being is at the core of a new research module in the context of SDC’s and the Swiss National Science Foundation’s (SNSF) joint r4d Program (Swiss Programme for Research on Global Issues for Development; www.r4d.ch). Researchers from Switzerland with their partners in Africa, Asia, and Latin America will jointly generate new insights and develop innovative concepts and tools for a more sustainable and equitable provision of ecosystem services benefiting the poor.


Haïti : Programme de préservation et de valorisation de la biodiversité (PVB)

01.04.2013 - 30.12.2024

Dans le Massif de la Selle – situé au sud-est d’Haïti – se trouve une des dernières forêts natives du pays. Malgré son statut d’Air protégée, la préservation de la Forêt des pins est menacée par l’instalation autour et dans celle-ci de population à la recherche de revenus. Ainsi, le projet vise à renforcer l’Agence Nationale des Aires protégée du Ministère de l’Environnment dans ses efforts de prise en charge de la gestion participative de l’Aire protégée en incluant les acteurs locaux et en soutenant la population locale dans la création de revenus alternatifs.

Objet 109 – 120 de 122