Formation professionnelle – la porte d’entrée vers le monde du travail

Une formation professionnelle de qualité peut contribuer à la réduction de la pauvreté si elle permet aux apprenants de s’intégrer durablement sur le marché de l’emploi avec des conditions de travail décentes. L’objectif est celui d’un développement économique qui profite à tous. La DDC travaille avec les autorités publiques et le secteur privé sur des offres de formation adaptées aux besoins de l’économie.

En point de mire de la DDC

La DDC défend la vision d’une formation professionnelle à même de donner aux apprenants les compétences nécessaires pour participer à la vie économique et accéder à un travail convenablement rémunéré. L’idée est que les professionnels formés soient bien équipés pour s’engager dans des activités économiques formelles ou informelles, comme employés ou indépendants.

L’employabilité des apprentis et leur contribution à une productivité accrue des entreprises est clé aux yeux de la DDC. Il s’agit d’augmenter les offres de formation en garantissant que toutes les catégories de la population puissent en profiter: pauvres et moins pauvres, femmes comme hommes, populations urbaines et rurales.

Pour que les filières de formation mises sur pied correspondent au mieux aux besoins des apprenants et de l’économie, la DDC prend soin d’associer aussi bien les autorités publiques que le secteur privé à leur planification et mise en œuvre. Les programmes de formation sont porteurs lorsqu’ils reposent sur un contenu à la fois théorique et pratique, à l’image du système d’apprentissage dual pratiqué en Suisse.

La DDC travaille à améliorer les offres de formation professionnelle, mais elle encourage aussi à reconnaître les expériences de travail et apprentissages informels – parfois acquis en autodidacte – dont peuvent se targuer de nombreux professionnels.

Suivant les cas et les contextes, la DDC préconise d’inclure des modules d’initiation à certains métiers durant la scolarité obligatoire. A l’école secondaire, des services d’orientation professionnelle s’avèrent utiles. Dans l’idéal, la formation professionnelle est appelée à faire le pont entre l’éducation de base et le monde du travail. Dans cette perspective, la DDC complète son intervention avec des activités de renforcement du secteur privé et de création d’emplois.

Contexte

En 2017, 71 millions de jeunes dans le monde sont sans emploi. Et près du double sont confrontés à des situations de pauvreté, très souvent parce qu’ils ne disposent ni d’une formation ni d’une situation de travail adéquate. A l’échelle de la planète, seuls 11% des jeunes engagés au degré secondaire suivent une formation professionnelle.

Le besoin de multiplier les offres de formation est évident pour permettre aux jeunes de faire valoir leur potentiel sur le marché de l’emploi. La formation professionnelle, au même titre que l’éducation de base, est l’une des conditions essentielles du développement économique et social. Il est crucial que la formation professionnelle s’appuie sur une bonne formation initiale et, le cas échéant, qu’elle puisse la renforcer.

Mais une formation professionnelle de qualité n’a de sens que si les individus formés trouvent ensuite des débouchés professionnels. D’après la Banque mondiale, 40 millions de nouveaux emplois devraient être créés annuellement pour absorber les jeunes de plus en plus nombreux qui entrent sur le marché du travail, surtout en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud.

La mise à disposition d’une main d’œuvre qualifiée peut stimuler la productivité et la compétitivité des entreprises, ce qui a un impact positif sur la croissance économique et la création de postes de travail. Donner des perspectives aux vulnérables et répondre aux aspirations des jeunes est indispensable pour éviter un gaspillage de potentiel humain et économique.

Témoignages

Des bénéficiaires de formation professionnelle racontent leur parcours

Genre et formation professionnelle

La DDC intègre le respect de l’égalité entre hommes et femmes dans ses projets et veille à ce que les femmes puissent accéder au marché du travail.

Projets actuels

Objet 13 – 24 de 167

Projet terminé
Projet terminé

Water Management Skills Development in Uzbekistan

Un enseignant et trois apprentis devant un panneau électrique

01.01.2011 - 28.02.2015

Le projet cible les collèges professionnels des régions rurales situées dans les provinces d’Andijan, de Namangan, de Fergana et de Tachkent. Quelque 1500 élèves vont participer au nouveau programme de formation professionnelle qui doit les amener au niveau d’exigence en vigueur sur le marché du travail et les familiariser avec les nouvelles normes technologiques. A un stade ultérieur et sur la base des résultats de l’expérience réalisée dans les 11 collèges, le programme sera introduit dans 200 autres collèges du pays.

Pays/région Thème Période Budget
Ouzbékistan
Formation professionelle
Education
Agriculture et sécurité alimentaire
Formation professionnelle
Politique d'éducation
Ressources en eau à usage agricole

01.01.2011 - 28.02.2015


CHF 3'860'000



Projet terminé

Enhancing Youth Employability (EYE) – Création de 27 000 emplois pour de jeunes Kosovars

Ecole d'agriculture Pristina, projet « Vocational Education Support Project » 2011

01.08.2010 - 31.12.2016

En République du Kosovo, le taux de chômage chez les jeunes atteint aujourd’hui près de 73%. En d’autres termes, les jeunes Kosovars âgés de 15 à 25 ans ont peu de chance de trouver un travail leur assurant des moyens d’existence suffisants. La DDC a donc lancé au Kosovo un projet visant à améliorer les perspectives des adolescents et des jeunes adultes sur le marché du travail.

Pays/région Thème Période Budget
Kosovo
Emploi & développement économique
Création d'emplois

01.08.2010 - 31.12.2016


CHF 8'045'000



Enhanced Skills for Sustainable and Rewarding Employment (ENSSURE) Phase II

16.07.2021 - 15.07.2025

For Nepalese women and men to gain and retain social and economic benefits from lifelong learning, the establishment of a well-functioning federalised Technical and Vocational Education and Training (TVET) system is crucial. In light of its long-standing expertise in TVET and federalism, Switzerland is well placed to support the implementation of a federalised TVET system that responds to the needs of enterprises and increases the prospect of gainful employment for all, especially youths. 


Skills for Local Economic Development SLED

01.01.2021 - 31.12.2030

Switzerland will explore opportunities for supporting local economic development through vocational skills development in predominantly rural areas in Southern Shan. A focus on market-oriented skills opportunities accessible to young women and men, especially from vulnerable groups will be identified that open life-long learning opportunities to improve livelihood options and support peace building and security in conflict-affected areas.


Decent work, protection and well-being for migrant workers and their families in Sri Lanka

01.09.2020 - 31.08.2024

The programme aims to maximise the benefits of migration for sustainable development in Sri Lanka. It will support government institutions and other actors in implementing policies related to fair and ethical recruitment, skills development and provide reintegration support for returning migrants in the wake of the COVID-19 crisis. A special focus is placed on elevating migrant workers’ voices in advocacy. The intervention creates entry points to engage with the newly elected government in Sri Lanka. 


Eritrea Vocational Skills Training

01.09.2020 - 30.09.2023

Building upon a successful pilot phase (2017-2019), Switzerland will continue to contribute to two well established NGO-ted initiatives on technical and vocational education and training in Eritrea. The initiatives aim at improving the quality of teaching in targeted vocational skills institutions and testing the possibility of engaging in entrepreneurial activities. Ultimately the goal is to contribute to giving better life perspectives and job-opportunities to young Eritreans in their home country.


Nepal Vocational Qualifications System (NVQS) Phase Il

16.07.2020 - 15.07.2024

Based on Swiss expertise in Technical and Vocational Education and Training, the project

contributes to establish a federal vocational qualifications system. The NVQS will increase the

transparency on the labour market for employers and workers, improve official recognition of

workers competencies in hospitality, construction and automobile sectors and allow links between

TVET and general education to access higher level qualifications for better employment in

domestic and international labour market.


Opportunities for Youth Employment (OYE)

01.03.2020 - 31.05.2024

Inspired by aspects of the Swiss Vocational Skills Development model, the Opportunities for Youth Employment project aims to improve the livelihoods of young rural and peri-urban out-of-school women and men. In addition to building youths' skills-set and connecting them with existing markets for gainful selfemployment in agriculture and renewable energy, this project will also contribute to a more youth friendly and effective market system and policy environment Co-funding is provided by the private sector.


IDB TVET Multidonor Trust Fund

01.10.2019 - 30.06.2024

The Fund’s objective is for IDB to support the initiatives transforming the TVET through the creation of modern, private-sector driven training ecosystems that endow people with the necessary skills to develop successful lifelong learning labor trajectories and boost the region's economic development. SDC’s contribution finances the Fund and facilitates the access to highly valued Swiss and SDC expertise.


Kenya: Promoting Life Skills and Livelihoods in Kakuma Refugee Camp

01.09.2019 - 31.08.2022

The Horn of Africa is marked by large numbers of displaced people[1] of whom almost 189’000 are living in Kakuma, Northern Kenya. The project Promoting Life Skills and Livelihoods contributes to enhanced capacities and economic opportunities, self-esteem, dignity and empowerment for refugees and host community through the provision of technical, life and basic skills training to youth. This provides them with improved opportunities for socio economic integration.

 

[1] IDPs and refugees

 

 


Vocational training and employment support services (VTESS)

01.08.2019 - 31.07.2023

The Vocational Training and Employment Support Services (VTESS) Project supports the government of Laos in institutionalizing a national inclusive system for the integration of early school leavers into technical training courses and further education. In the current phase, 3000 disadvantaged young men and women will benefit from improved, labour market relevant training courses. At the same time, the establishment of employment support services to help graduates find employment or self-employment will be piloted. 

Objet 13 – 24 de 167