VIH/Sida - La priorité à la prévention

Bien que l’épidémie de VIH/sida se soit globalement stabilisée, les taux d’infection continuent de progresser dans certains pays. L’homophobie, les lois discriminatoires et la violence sexiste ruinent les efforts déployés pour élargir l’accès des personnes concernées aux services liés au VIH. Pour contribuer aux efforts mondiaux engagés contre le VIH/sida, la DDC mise sur la prévention et la réduction de la stigmatisation sociale.

Priorités de la DDC

La Suisse contribue activement aux efforts mondiaux engagés pour maîtriser l’épidémie de VIH/sida en soutenant les organisations internationales spécialisées comme l’OMS, l’ONUSIDA et le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi que des organisations, fédérations ou réseaux internationaux ou régionaux. Dans les programmes spécifiques aux pays, la Suisse met l’accent sur la prévention, notamment en lien avec des programmes de santé sexuelle et reproductive ainsi que sur l’amélioration de l’accès non discriminatoire au traitement, aux soins et à la prise en charge. De même des programmes en dehors du domaine de la santé tiennent compte, surtout dans les régions fortement affectées par le VIH, du rôle des personnes infectées par ce virus et de leur impact sur ces groupes, et inversement.

La DDC soutient par ailleurs plusieurs activités menées par des organisations non gouvernementales suisses engagées au niveau international dans la lutte contre le VIH/sida, ainsi que leur travail de mise en réseau et de coordination en Suisse. Elle collabore également avec les entreprises privées et les universités.

Contexte

D’importants progrès ont été réalisés dans la lutte contre le VIH/sida, mais les défis à relever restent considérables. Selon les estimations, 37 millions de personnes sont infectées par le virus au niveau mondial. Depuis 2017, pour la première fois, plus de la moitié de ces personnes reçoivent un traitement. Le nombre de décès liés au VIH a ainsi baissé de 35% entre 2005 et 2014. Toutefois, 25% de l’ensemble des personnes infectées par le virus ne sont pas conscientes qu’elles le sont et ne recourent donc à aucun traitement. Par ailleurs, le nombre de nouvelles infections a chuté de 47% entre 1996 et 2017, mais ce chiffre stagne depuis lors. En 2017, 1,7 million d’individus ont été infectés par le virus. La stigmatisation et la discrimination des personnes vivant avec le VIH et des populations particulièrement affectées par le virus constituent toujours un problème important qui restreint l’efficacité de la prévention et l’accès aux traitements et aux services de santé mis en place en lien avec le VIH.

La Suisse a largement contribué, dans plusieurs pays d’Afrique australe, au développement d’un suivi psychosocial des enfants et des jeunes touchés par le VIH/sida pour qu’ils soient moins victimes de discrimination et pour améliorer leurs perspectives d’avenir.

Liens

Mainstreaming du VIH: Intégrer la riposte au VIH dans la coopération
Outiles pratiques, check-lists et exemples sur CD-Rom pour la DDC et ses partenaires
[fr] (PDF, 24 Pages, 4.9 MB, Français)

Déclaration d'engagement sur le VIH/sida
Ssssion extraordinaire de l'assemblée générale des Nations Unies sur le VIH/SIDA, 25-27 juin 2001
[fr] (PDF, 684.8 kB)

SDC HIV and AIDS Community of Practice
[en] (PDF, 3 Pages, 801.0 kB, Anglais)

Mainstreaming: A Response to HIV and AIDS in Humanitarian Assistance
[en] (PDF, 3 Pages, 151.7 kB, Anglais)

The Media in Education Trust Africa
[en] (PDF, 3 Pages, 138.4 kB, Anglais)

Parliamentarians for Global Action
[en] (PDF, 3 Pages, 129.3 kB, Anglais)

The Regional Psychosocial Support Initiative
[en] (PDF, 4 Pages, 331.5 kB, Anglais)

Technical Assistance for the World Food Programme's HIV and AIDS Response
[en] (PDF, 315.5 kB, Anglais)

SDC Support for SolidarMed's Antiretroviral Treatment Project (Smart)
[en] (PDF, 3 Pages, 169.4 kB, Anglais)

Focus sur la prise en charge psychosociale
Africa Brief - Novembre 2010
[fr] (PDF, 4 Pages, 1.2 MB, Français)

Projets actuels

Objet 13 – 14 de 14

BACKUP Health Technical support for Global Fund country partners

01.07.2017 - 31.03.2020

Based in Geneva, the Global Fund to fight AIDS, Tuberculosis, and Malaria does not have representations in the countries receiving its grants. To foster effective the implementation of its support, the Global Fund relies on coordination mechanisms that gather the main country-based partners, including people affected by the diseases. SDC co-financing of the BACKUP Health initiative aims at strengthening this multi-stakeholder management of Global Fund grants, reinforce accountability and increase the impact of the Global Fund.


Protection of Orphans and Vulnerable children in Zimbabwe

01.07.2016 - 31.12.2022

The project aims at consolidating social protection in Zimbabwe in order to reduce widespread household poverty, provide basic needs, care and support to the most vulnerable children, especially those affected and infected by HIV/AIDS. In the context of continued political instability and economic collapse in Zimbabwe, SDC will continue to engage through the multi-donor trust fund “Child Protection Fund” managed by UNICEF.

Objet 13 – 14 de 14