Groupes armés

La protection des civils et le respect du droit international humanitaire par toutes les parties en conflit, aussi par les groupes armés, font partie des priorités de la politique étrangère de la Suisse. La Suisse est convaincue qu’il est possible d’instaurer un dialogue avec les groupes concernés.

La Suisse soutient des initiatives susceptibles d’amener les parties en conflit, groupes armés compris, à respecter le droit et à prendre part au dialogue humanitaire. Elle soutient également des organisations qui apportent une contribution concrète à un meilleur respect du droit international humanitaire. En sa qualité d’État partie et dépositaire des Conventions de Genève et de par sa longue expérience dans le domaine des négociations humanitaires, la Suisse est un interlocuteur crédible.

Les groupes armés non étatiques impliqués dans des conflits armés sont liés par le droit international humanitaire. Ils s’acquittent de leurs obligations de façon très diverse, comme les États d’ailleurs.