Début de la page

L’ambassadeur Thomas Greminger nommé secrétaire général de l’OSCE: un nouvel engagement de la Suisse dans la sécurité coopérative pour notre continent

Communiqué de presse, 18.07.2017

La Suisse exprime sa satisfaction à la suite de la nomination de l’ambassadeur Thomas Greminger en tant que secrétaire général de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). «Cette nouvelle responsabilité dans l’OSCE s’inscrit dans notre volonté de contribuer concrètement et durablement à la sécurité de notre continent par la coopération», a déclaré le conseiller fédéral Didier Burkhalter. Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a remercié la présidence autrichienne de l’OSCE ainsi que l’ensemble des États participants pour avoir réussi à créer au Conseil ministériel le consensus indispensable au fonctionnement efficace de cette institution basée sur le dialogue et l’action commune.

Thomas Greminger (ici en 2014 en compagnie du conseiller fédéral et à l’époque président en exercice de l’OSCE Didier Burkhalter) a assumé entre 2010 et 2015 la fonction de représentant permanent de la Suisse auprès de l’OSCE. © DFAE
Thomas Greminger (ici en 2014 en compagnie du conseiller fédéral et à l’époque président en exercice de l’OSCE Didier Burkhalter) a assumé entre 2010 et 2015 la fonction de représentant permanent de la Suisse auprès de l’OSCE. © DFAE © FDFA

Outre la nomination du Suisse Thomas Greminger, trois autres postes clés ont également fait l’objet de décisions: l’ancienne ministre islandaise des affaires étrangères Ingibjörg Solrun Gisladottir a été nommée à la tête du Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme, l'ancien ministre français Harlem Désir devient le représentant pour la liberté des médias et l’ancien secrétaire général de l’OSCE Lamberto Zannier est le nouveau haut-commissaire aux minorités nationales de l’organisation.

L'OSCE, qui a son siège à Vienne, compte 57 États participants répartis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, ce qui fait d’elle la plus grande organisation de sécurité régionale au monde. Plateforme vouée à favoriser le dialogue et l’action concertée, l’organisation mène actuellement 17 missions de terrain. Défendant une approche globale de la sécurité qui comprend trois dimensions (humaine, économico-environnementale et politico-militaire), l’OSCE aide à promouvoir la coopération entre les États dans les domaines de la prévention des conflits, de la gestion des crises et de la réhabilitation post-conflit.
 
Le secrétaire général dirige le secrétariat de l’organisation, sis à Vienne, et assiste directement la présidence en exercice. Le secrétariat comprend en son sein le Centre de prévention des conflits ainsi que diverses sections et services chargés de traiter les questions suivantes: menaces transfrontalières, lutte contre la terrorisme, gestion des frontières, réforme du secteur de la police, économie et environnement, coopération avec les pays et organisations partenaires, égalité entre les sexes et lutte contre la traite des êtres humains. Le secrétaire général est nommé par le Conseil ministériel pour une période de trois ans renouvelable.
 
Dès le début des années 70, la Suisse joue un rôle actif au sein de l’organisation. Elle a présidé l’OSCE à deux reprises, la première fois en 1996 et la seconde en 2014. La Suisse se sert de l’organisation comme d’un forum lui permettant de débattre de questions relatives à la politique de sécurité avec tous les pays d’Europe et d’Asie centrale, ainsi qu’avec les États-Unis et le Canada. Elle estime que l’OSCE peut jouer un rôle central dans le cadre des efforts déployés pour régler la crise sécuritaire en Europe et restaurer la confiance sur le continent.
 
Avant sa nomination, l’ambassadeur Thomas Greminger dirigeait le domaine Coopération Sud au sein de la Direction du développement et de la coopération (DDC), dont il était le directeur suppléant. Né en 1961 à Lucerne, Thomas Greminger a grandi à Adliswil (ZH). Il est entré au service diplomatique du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) en 1990. Entre 2010 et 2015, il a exercé la fonction de représentant permanent de la Suisse auprès de l’OSCE, des Nations unies et des organisations internationales à Vienne. Durant la présidence suisse de l'OSCE en 2014, il a dirigé le Conseil permanent de l'OSCE. L’ambassadeur Thomas Greminger prendra ses nouvelles fonctions le 19 juillet 2017.


Contact

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
Fax: +41 58 464 90 47
E-Mail: info@eda.admin.ch


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 26.01.2022