La région de l’Hindou Kouch borde l’Afghanistan et le Pakistan, reliés par la chaîne montagneuse du même nom. La DDC met un terme à ses activités bilatérales au Pakistan à fin 2019. Son soutien s’articule essentiellement autour des thèmes de l'utilisation de l’eau, de la consolidation des structures étatiques et des droits de l’homme. En Afghanistan, la Suisse s’engage dans les domaines de la promotion de l’état de droit et du respect des droits de l’homme, du développement agricole et de la gestion des ressources naturelles ainsi que dans l’éducation de base.

Carte de la région de l'Hindou Kouch (Afghanistan, Pakistan)
© DFAE

L’engagement de la Suisse en Afghanistan

Si la situation politique au Pakistan s’est stabilisée et a connu des améliorations majeures au cours de ces dernières années, elle reste fragile et une attention particulière doit être accordée au contexte sécuritaire. La faiblesse de l’État de droit, l’impunité, les disparités socio-économiques, les flux de réfugiés et de déplacés internes, la fréquence des catastrophes naturelles ainsi que les tensions de nature ethnique et confessionnelle ajoutent à l’insécurité et pèsent lourdement sur la population.

La Suisse s’engage en faveur de l’état de droit, de la bonne gouvernance, du respect des droits de l’homme et de l’amélioration des conditions de vie des groupes de population défavorisés, principalement en zone rurale.

La DDC associe ses efforts à ceux des autorités au niveau national, régional ou local, des organisations internationales comme l’ONU ou le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), d’autres pays donateurs ainsi que des ONG nationales ou internationales.

Fin 2019 : fin des activités bilatérales la DDC au Pakistan

La DDC est présente au Pakistan depuis 1966. En 2008, le Conseil fédéral décide que le Pakistan ne fait plus partie des pays prioritaires de la coopération au développement bilatérale de la Suisse.

Une présence réduite au Pakistan, dans la zone limitrophe avec l’Afghanistan, continue cependant d’être opportune afin de réduire la fragilité de la région. Par la suite, la DDC concentre ses efforts sur la province du Khyber Pakhtunkhwa (KP) et sur les zones tribales sous administration fédérale FATA (Federally administered Tribal Areas), intégrées au KP en mai 2018.

En 2016, la DDC décide de cesser toute activité au Pakistan d’ici 2022. En 2017, dans le cadre du programme de stabilisation 2017-2019, le Parlement réduit le budget de la coopération internationale au développement de 150 millions de francs. Cette coupe budgétaire oblige la DDC à avancer la date du retrait de la Coopération Sud et de l’Aide humanitaire du Pakistan. Elle mettra un terme à toutes les activités opérationnelles à la fin de 2019 et fermera son administration y compris sa comptabilité au milieu de 2020.

En cas de crise humanitaire, L’Aide humanitaire de la Suisse a par ailleurs la possibilité d’intervenir au Pakistan.

Utilisation responsable et efficace des ressources en eau

L’eau est une ressource qui se raréfie, fragilisant une cohésion sociale déjà précaire dans la province du Khyber Pakhtunkhwa. La Suisse soutient les efforts déployés par le Pakistan pour améliorer la gestion de l'eau aux niveaux régional etlocal. Ces efforts visent à prévenir les conflits liés à l’accès à l’eau (qualité et quantité), à assurer une utilisation plus efficace des ressources en eau et à atténuer les impacts  négatifs des événements hydrologiques extrêmes.

Concrètement, la DDC poursuit les objectifs suivants:

  • améliorer l’accès à l’eau potable
  • installer, développer et entretenir les systèmes d’irrigation dans le secteur agricole
  • transmettre les connaissances techniques sur la prévention et la maîtrise des catastrophes hydrologiques
  • mettre en place des associations d’usagers de l’eau

Eau

Renforcement des institutions locales et promotion des droits de l’homme

La Suisse s’emploie à renforcer la confiance entre la population et les autorités régionales. Elle soutient la mise à disposition de services de base pour tous, une gouvernance locale participative, transparente et responsable, une amélioration de la protection des droits de l’homme et des réformes politiques.

Concrètement, la DDC poursuit les objectifs suivants:

  • consolidation de l’état de droit
  • renforcement des capacités dans les domaines de la justice, de la police et de l’entraide judiciaire.
  • introduction de nouveaux mécanismes de règlement des différends
  • protection des déplacés internes et des réfugiés afghans

Bonne gouvernance

Liens

Projets actuels

Objet 1 – 8 de 8

  • 1

Disability: Community Based Development Muzaffargarh, Pakistan

01.12.2018 - 31.12.2020

Die CBM fokussiert auf die ärmsten und schwächsten Bevölkerungsgruppen – getreu dem Grundsatz «Niemanden zurücklassen» (Leave no one behind) im Hinblick auf die Umsetzung der Agenda 2030. Deshalb spielt die CBM seit über dreissig Jahren eine wichtige Rolle bei der Inklusion von Menschen mit Behinderungen, namentlich von sehbehinderten und blinden Menschen. Die DEZA wird über die Abteilung Institutionelle Partnerschaften, die für das Thema «Disability» zuständig ist, einen Pilotbeitrag zur Verbesserung der Lebensbedingungen von Menschen mit Behinderungen leisten.


Pakistan NDRMF Consultant Disaster Risk Financing

01.09.2018 - 31.12.2019

While Pakistan faces significant disaster risk and an increasing rate of occurrence of hazardous eventsi there is very limited understanding of instruments for Disaster Risk Financing (DRF), like insurance soveretgn risk transfer and preparedness for budget reallocations The DRF Consultant will assist the National Disaster Risk Management Fund (NDRMF) in disaster risk modelltng work including the formulation of a national DRF strategy for Pakistan and DRF instruments which can support Government's efforts to better manage the risks and their significant financial implications.



Educational facilities for the Internally Displaced and street children

10.12.2016 - 31.12.2019

The internally displaced youth living often as street children in the low-income neighbourhoods of the capital city Islamabad and are deprived from basic education and protection services. The Mashal school educates IDP children from all over the country with a majority from KP and FATA, offers them a protective space, advises / counsels them on cultural, social and legal issues and help them to register under the government system by that laying the basis for future livelihood possibilities.


Pakistan: ADB, National Disaster Risk Management Fund (NDRMF)

01.12.2016 - 30.11.2019

Pakistan faces significant disaster risk and lacks institutional capacity and finance to tackle it. The National Disaster Risk Management Fund will enhance resilience of vulnerable communities, especially in KP and FATA, to natural hazards and will strengthen institutional capacity of authorities to disaster prevention, mitigation and preparedness. This will reduce socio-economic vulnerability of the people to natural hazards and ultimately poverty.


Water for Livelihoods (W4L) – Phase II

01.01.2014 - 29.02.2020

The project promotes equitable water governance for food and people in over 300 villages in semi-arid watercatchment areas of Khyber Pakhtunkhwa Province (KPK). When organized in water user organizations, approximately 35-45% of households in the targeted districts will use water more carefully within revised frame conditions. These are jointly reformed with local governments and contribute to solving water conflicts more efficiently and peacefully.


Multi Donor Trust Fund (MDTF)

01.12.2013 - 31.12.2020

The MDTF aims to reduce the socio-economic marginalisation of people, with focus on women, religious minorities and internally displaced people, in the Pakistan border regions to Afghanistan; the fund will contribute to state-building in the most fragile regions of the country by strengthening capacity of the subnational governments. Consequently, the population will get increased access to basic services and livelihood opportunities.


Police Capacity Development on Election Security through the UNDP Election Support Program

01.04.2013 - 30.09.2013

On 11th May 2013, the Election Commission of Pakistan (ECP) will, for the first time in history, administer a transition from one full term democratic elected government to another. The probability of electoral violence threatens this opportunity. The police are the most important player in smooth conduct of election security. Yet, the majority of the police force has limited knowledge of electoral security protocol. With a contribution to the UNDP Election Support Program the capacity of police in election security will be enhanced.

Objet 1 – 8 de 8

  • 1