Développement des chaînes de valeur – Pour un meilleur accès aux marchés locaux, régionaux et mondiaux

Actuellement, 80% du commerce mondial de marchandises passent par des chaînes de valeur, organisées autour d’une division du travail et qui couvrent toutes les étapes d’un produit, de sa fabrication à sa consommation. La DDC aide les producteurs de pays en développement et en transition à mieux se positionner au sein des chaînes de valeur. Ces derniers peuvent ainsi affirmer leur présence sur les marchés et améliorer leur création de valeur.

Priorités de la DDC

La DDC utilise l’approche théorique du développement des chaînes de valeur pour analyser les possibilités d’accès au marché des producteurs des pays partenaires et identifier les obstacles à l’intégration ainsi que les potentiels. L’observation d’une chaîne de valeur dans sa globalité permet de mieux appréhender les conditions de la concurrence et l’intégration structurelle des activités économiques et, partant, de déceler des potentiels de marché prometteurs, qui seront ensuite développés grâce à des mesures incitatives appropriées.

À cet égard, la DDC met l’accent sur le développement de chaînes de valeur locales et régionales, auxquelles peuvent notamment participer des paysans pauvres ainsi que des petites et moyennes entreprises. Elle assiste ses partenaires par les moyens suivants:

  • amélioration de la transparence des marchés grâce, notamment, à l’analyse des chaînes de valeur et à l’amélioration de l’accès à l’information relative à l’évolution des marchés;
  • promotion des associations de producteurs et instauration de contacts commerciaux;
  • aide au développement de réseaux de petites et très petites entreprises et à leur participation aux marchés locaux, régionaux et mondiaux;
  • mise en place et développement de prestations concurrentielles pour des projets d’investissement, améliorations techniques, gestion de la qualité et programmes de qualification;
  • conseil aux autorités étatiques et à l’économie privée dans le domaine de l’évolution et de la régulation des marchés et de l’instauration de normes de qualité.

Contexte

L’augmentation du produit social brut mondial profite principalement aux pays et régions dont les entreprises parviennent à intégrer les chaînes de valeur locales, régionales et mondiales. Ces entreprises exploitent les marchés ainsi que les avantages de coûts et de spécialisation et tirent les leçons des processus d’innovations technologiques. Dans les pays en développement, de nombreux producteurs sont soit exclus des chaînes de valeur, soit en situation de ne proposer que des produits locaux à faible valeur ajoutée – typiquement des produits agricoles.

Défis actuels

Les paysans pauvres ainsi que les petites et moyennes entreprises ont souvent des difficultés à tirer profit des chaînes de valeur locales, régionales et internationales, car ils ne disposent pas d’informations sur la formation des prix ni de relations avec des acheteurs nationaux et internationaux. Il existe aussi souvent des obstacles au commerce qui défavorisent tout particulièrement les acteurs les plus pauvres au sein des chaînes de valeur. Outre le soutien aux producteurs, il est souvent nécessaire d’intervenir en divers endroits de la chaîne de valeur et de favoriser le développement de meilleures prestations et d’un meilleur cadre légal.

Documents

Projets actuels

Objet 1 – 10 de 10

  • 1

Programme d’appui à la commercialisation du bétail en Afrique de l’Ouest (PACBAO)

01.07.2016 - 30.06.2023

L’élevage et les marchés des produits animaux contribuent à l’intégration régionale et à la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest. La Suisse soutient la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le secteur privé de la région afin de fluidifier les échanges des produits animaux entre les 15 Etats plus le Tchad. La finalité est d’accroitre le revenu des éleveurs, développer des emplois surtout pour les femmes et les jeunes et favoriser une transhumance apaisée dans la région.


Soutenir la traçabilité des animaux dans la région du Caucase du Sud

L’image montre une vache en gros plan qui porte des marques d’identification aux oreilles.

15.06.2016 - 31.12.2021

Dans l’agriculture moderne, il est indispensable de connaître l’origine des animaux et de récolter des informations sur leur santé pour éviter la propagation de maladies et empêcher la mise sur le marché de produits issus d’animaux malades. Un système de traçabilité contribuera à augmenter les revenus des agriculteurs du Caucase du Sud grâce à l’effet combiné d’une meilleure productivité des élevages et d’un meilleur accès aux marchés pour les produits.

Pays/région Thème Période Budget
Caucase du Sud
Agriculture et sécurité alimentaire
Développement de la chaîne de valeur agricole (til 2016)

15.06.2016 - 31.12.2021


CHF 5'935'000



Decentralized Rural Infrastructure and Livelihood Project (DRILP) – Phase III

01.01.2016 - 31.07.2021

DRILP Phase 3 will support the Government of Nepal to accelerate recovery and reconstruction following the devastating earthquake of 25 April 2015 and the major aftershock of 12 May 2015. The project will provide the Technical Assistance (TA) to implement the Asian Development Bank (ADB) financed Earthquake Emergency Assistance Project in rebuilding 450 kms of damaged roads in 12 districts[1] of Nepal and rehabilitate 200 kms of trails in two[2] districts.

[1] The 12 earthquake affected project districts are Solukhumbu, Okhaldhunga, Ramechhap, Dolakha, Kavre, Sindhuli, Kathmandu, Lalitpur, Bhaktapur, Lamjung, Gorkha and Chitwan

[2] Dolakha and Gorkha


Access Agriculture: Videos for Farmers

01.12.2015 - 30.06.2021

Access Agriculture is a global web platform aiming at providing easy access to agricultural learning and training videos of quality. Over 250 quality training videos will be available and translated into more than 60 local languages. These videos are targeted at small-scale farmers in developing countries as well as research staff, service providers, private and public extension services, farmer organisations and rural tv stations. They enable learning from farmer to farmer to support sustainable agriculture.


Seeds and Access to Markets Project (SAMP) Phase 3

01.10.2015 - 31.12.2021

The project contributes to increased food and nutrition security of smallholder farmers by improving availability of and access to adequate quantities of quality seeds and planting material of suitable and diversified crop varieties. This enables smallholder farmers to produce enough food to sustain themselves, their communities, and earn higher incomes. The project strengthens national and local farmer-led institutions, supports community seed and commodity production and strengthens seed and commodity distribution networks.


Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (Wusua Dabu) - PASDeR

01.07.2015 - 30.06.2021

Au Bénin en général, environ 11% des ménages sont en situation d’insécurité alimentaire et 38% vivent en-dessous du seuil de pauvreté. L’agriculture constitue la principale source d’emploi et de revenu. Le présent programme contribue à l’accroissement durable de la productivité des exploitations familiales paysannes agricoles et pastorales des départements du Borgou et de l’Alibori par la promotion des filières agroalimentaires (mais, riz, lait, viande).


Contribution to the Pan African Bean Research Alliance PABRA

01.01.2015 - 31.12.2021

The greatest global challenge today is how to ensure food and nutrition security of a rapidly growing human population, considering climate change and without adversely affecting the natural base upon which the production is dependent. Beans, as the most important consumed grain legume, are a very good source of vitamins, minerals, and plant derived micronutrients. Significant yield increase of more than 60% are possible, following access to and use of improved varieties coupled with integrated crop management practices.


Programme d’Appui au Secteur de l’Elevage au Mali – PASEM

01.12.2014 - 31.12.2021

Malgré son importance dans l’économie, l’environnement et les sociétés (agro)pastorales, l’élevage rencontre plusieurs contraintes dont la faible productivité, l’insécurité foncière, la faible organisation des acteurs et une forme de marginalisation sociale des éleveurs. La DDC souhaite valoriser les immenses potentialités de l’élevage en renforçant l’approche chaine de valeurs orientée vers le développement des marchés et des acteurs du secteur privé, favorisant la prise en compte des pauvres, des femmes et des jeunes.


Programme d’appui à la production agricole en Haiti

01.07.2014 - 31.12.2021

Le développement et le renforcement des services financiers et de conseils agricoles ainsi qu’un ciblage des groupes vulnérables en milieu rural contribueront – à travers de plus grands investissements dans l’agriculture - à une productivité et à une qualité accrue dans les filières concernées, à des revenus plus importants, à une sécurité alimentaire améliorée, à une vulnérabilité réduite et à une meilleure protection sociale des petit-e-s producteurs-trices et des personnes les plus défavorisées.


Programme d’Appui aux Filières Agropastorales de Sikasso – PAFA

01.06.2013 - 31.07.2021

La DDC soutient le Conseil Régional de Sikasso et les partenaires privés locaux dans l’amélioration des conditions cadres pour le développement des filières pomme de terre et lait. Les appuis apportés contribueront à une meilleure organisation des différents segments de ces filières, de la production au marché et à la valorisation locale des produits au profit des petits producteurs et transformateurs. A terme, plus de 360'000 personnes assureront leur sécurité alimentaire et réduiront leur pauvreté.

Objet 1 – 10 de 10

  • 1