Pas de développement sans droits humains

Enfants rohingyas jouant avec une poupée dans un camp de réfugiés au Bangladesh
La protection des droits des groupes particulièrement vulnérables, tels que les réfugiés rohingyas au Bangladesh, est une priorité absolue pour la DDC. © Anna Dubuis / DFID

Il ne peut y avoir de développement durable sans le respect de principes fondamentaux relatifs aux droits de l’homme comme la non-discrimination, la participation et l’état de droit. Ces droits sont au fondement de la coopération internationale. C’est pourquoi la DDC place la promotion des droits de l’homme au cœur de ses priorités.

En point de mire de la DDC

La réalisation des droits de l’homme est un objectif de politique extérieure inscrit dans la Constitution fédérale. La politique extérieure suisse en matière de droits de l’homme s’articule autour de trois grands axes:

  • la protection et la promotion des droits civils et politiques, par exemple l’accès non discriminatoire à la justice et la participation aux décisions politiques,
  • la protection et la promotion des droits économiques, sociaux et culturels, par exemple le droit à l’éducation et à la santé,
  • la protection des droits des groupes particulièrement vulnérables.

La DDC contribue à la mise en œuvre de la politique des droits de l’homme, en s’employant à promouvoir les droits des pauvres et en aidant les gouvernements à respecter, à protéger et à promouvoir ces droits. Dans ses programmes de lutte contre la pauvreté, elle met l’accent sur les droits de l’homme.

Approche fondée sur les droits humains

Dans ses activités, la DDC suit une approche fondée sur les droits humains. Celle-ci est guidée à la fois par des normes internationales, qui offrent une légitimité à la coopération au développement, et par les principes suivants:

  • égalité et non-discrimination,
  • participation et soutien à l’exercice des droits de l’homme (empowerment),
  • obligation de rendre des comptes en cas de violation des droits de l’homme (accountability), reddition de comptes et réparation,
  • indivisibilité et universalité.

La DDC s’engage ainsi à intégrer systématiquement dans ses programmes les questions juridiques ayant trait par exemple au droit de la migration ou au droit du travail, et ce dans tous les pays partenaires. Au travers d’une approche fondée sur les droits humains, la DDC aide des personnes (des titulaires de droits) à revendiquer et à exercer leurs droits. Par ailleurs, elle soutient des institutions étatiques et non étatiques (des détenteurs d’obligations) dans leurs efforts pour s’acquitter de leurs engagements en matière de respect, de protection et de garantie des droits humains.

Renforcer les institutions étatiques et promouvoir les droits des groupes vulnérables

Les contextes de fragilité, les conflits violents et les violations des droits de l’homme constituent autant d’obstacles à la lutte contre la pauvreté. Ces facteurs peuvent se renforcer mutuellement dans une sorte de spirale infernale. Les Etats fragiles ne sont généralement pas en mesure de garantir des prestations essentielles comme la protection contre les violations des droits de l’homme. C’est pourquoi la DDC aide ses pays partenaires à renforcer leurs structures étatiques, afin qu’ils puissent mieux honorer leurs engagements en matière de droits humains.

Au Tadjikistan, par exemple, la DDC soutient des réformes visant à renforcer les services d’assistance juridique. Les femmes dont le mari a quitté le pays pour travailler à l’étranger sont les principales bénéficiaires de ces efforts. En Albanie, un système de protection sociale durable et très complet a été mis en place avec le soutien de la DDC afin d’assurer une meilleure intégration sociale des Roms. En Bolivie, la DDC soutient le bureau de médiation national pour les droits de l’homme et s’emploie à défendre les intérêts de la population indigène. En Afghanistan, la DDC œuvre en faveur d’organisations de défense des droits des femmes et, au Honduras, elle prête son concours à la protection des défenseurs des droits de l’homme.

A travers ces projets, la DDC s’attache à promouvoir les droits de groupes vulnérables et défavorisés, à consolider la société civile et à favoriser la mise en place d’institutions étatiques.

Examiner l’action des pays en faveur des droits de l’homme

La Déclaration universelle des droits de l’homme et les principales conventions de l’ONU relatives aux droits de l’homme constituent un solide dispositif de protection internationale des droits de l’homme. L’un des atouts de ce cadre de référence réside dans l’universalité des droits de l’homme. Or, si la plupart des Etats ont ratifié les principales conventions relatives aux droits de l’homme, il existe encore de nombreux Etats qui ne respectent pas ces droits.

C’est ce qui a conduit l’ONU à mettre en place divers mécanismes de surveillance. Dans le cadre de l’Examen périodique universel du Conseil des droits de l’homme, les Etats membres de l’ONU doivent régulièrement faire rapport sur la situation des droits de l’homme sur leur territoire. Ce processus permet à la société civile de faire entendre sa voix au niveau international et d’atteindre un large public. La DDC soutient ces efforts. Elle a par exemple permis à des journalistes pakistanaises de prendre position sur le rapport présenté par le gouvernement de son pays. En Afghanistan, elle aide le Ministère de la justice à mettre en œuvre les recommandations formulées par l’ONU.

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 73

Développement des capacités des municipalités en Serbie

Une cinquantaine de parlementaires en session plénière.

01.01.2018 - 31.12.2021

La Suisse soutient le gouvernement serbe dans la réforme des administrations locales (Public Administration Reform) afin de les rendre plus efficaces et plus accessibles aux citoyens et au secteur privé. Le projet SwissPRO intervient dans 99 municipalités (les 2/3 du pays) pour améliorer la bonne gouvernance, l’inclusion sociale et l’égalité des genres.

Pays/région Thème Période Budget
Serbie
Governance
Droits de la personne
Gender
Décentralisation
Droits de la personne (y compris droits des femmes)
Organisations et institutions pour l'égalité des femmes

01.01.2018 - 31.12.2021


CHF 7'000'000



Safeguarding children’s rights in East Jerusalem

Protection des droits des enfants à Jérusalem-Est, territoire palestinien

01.12.2016 - 31.12.2020

By supporting a comprehensive child protection programme in occupied East Jerusalem, Switzerland aims to ensure that vulnerable children at risk of being in conflict with the law or directly affected by the conflict, together with their families, have access to appropriate preventive and protection programmes. The intervention, implemented by UNICEF and its partners, is in line with Switzerland's engagement for the respect of human rights and international humanitarian law in the occupied Palestinian territory.

Pays/région Thème Période Budget
Autorité Palestinienne
Governance
Conflit & fragilité
Droits de la personne
Développement des systèmes légaux et judiciaires
Prévention des conflits
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.12.2016 - 31.12.2020


CHF 2'250'000



Dénoncer et combattre la violence basée sur le genre en Mongolie

Portrait de deux travailleuses sociales mongoles.

01.05.2016 - 30.04.2020

La violence domestique est en recrudescence en Mongolie depuis le début du siècle. Mais  en raison d’un cruel manque de données, le phénomène est difficile à évaluer et la culture de l’impunité prévaut toujours. La DDC veut remédier à cela par une enquête nationale. En parallèle, elle compte renforcer les institutions, mettre en place des services compétents et sensibiliser l’opinion publique.

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Governance
Droits de la personne
Développement des systèmes légaux et judiciaires
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.05.2016 - 30.04.2020


CHF 4'090'000



Népal: un éventail de mesures contre la violence sexiste

Les participantes au séminaire de formation regroupées en cercles (photo prise depuis le haut).

01.02.2016 - 30.06.2020

Au Népal, la violence sexiste est un problème omniprésent, qui entrave le développement durable. Pour lutter contre ce phénomène, la DDC et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) ont lancé début 2016 un projet de prévention et d’action sur une durée de trois ans. Le but est, d’une part, d’informer les femmes et les filles de leurs droits et de les inciter à dénoncer les violences qu’elles subissent, de l’autre, d’amener les hommes et les garçons à modifier leur comportement vis-à-vis du sexe féminin. Le projet vise en outre à assurer une prise en charge plus rapide et plus efficace des victimes. Les premiers résultats sont encourageants.

Pays/région Thème Période Budget
Népal
Gender
Droits de la personne
Violence sexuelle & sexiste
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.02.2016 - 30.06.2020


CHF 3'743'000



Les organisations de la société civile se réforment en Moldavie

Assemblée d’hommes et de femmes

01.12.2015 - 30.06.2021

Le projet « Engaging Citizens and Empowering Communities » vise à renforcer les organisations de la société civile en leur permettant de jouer un rôle critique dans la promotion et la sauvegarde des droits et des intérêts des personnes vulnérables et exclues en Moldavie.

Pays/région Thème Période Budget
Moldova
Governance
Droits de la personne
Participation démocratique et société civile
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.12.2015 - 30.06.2021


CHF 3'150'000



Une vie sans violence, de l’utopie à la pratique

Visage d’une femme violentée.

01.02.2015 - 31.05.2020

A la faveur d’une loi contre les violences faites aux femmes nouvellement adoptée en Bolivie, la DDC entend contribuer à une prise en charge plus systématique et adaptée des femmes victimes. Les autorités locales et nationales de même que la population s’impliquent en parallèle dans un vaste effort de prévention des agressions commises contre les femmes. Les comportements sont trop souvent teintés d’un machisme qui légitime la violence.

Pays/région Thème Période Budget
Bolivia
Droits de la personne
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.02.2015 - 31.05.2020


CHF 4'070'000



Une exploitation minière responsable et durable

Mineur forant la roche à la recherche d’or.

01.01.2015 - 31.12.2019

Vu l’importance prise par le secteur minier informel au début des années 2000, le gouvernement mongol, soutenu par la DDC, a lancé en 2005 le projet d’exploitation minière artisanale durable. Le projet vise l’officialisation et la légalisation de ces activités ainsi que le développement des capacités des mineurs.  

Pays/région Thème Période Budget
Mongolie
Governance
Droits de la personne
Politique de l’industrie extractive
Droits de la personne (y compris droits des femmes)

01.01.2015 - 31.12.2019


CHF 6'265'000



oPt, Enhancing Social Engagement and Accountability through Culture and the Arts

Les membres de la communauté locale Qattana embellissent leur village en réparant et en peignant les murs

01.09.2013 - 31.12.2019

The aim of this intervention is to enhance social engagement and participation, to promote the role of people as agents of change and to strengthen social accountability in the oPt. SDC will support initiatives that use arts and culture as a means to enhance democratic debates, promote social inclusion and active participation within the communities and between the communities and the local authorities. The initiatives will favour the participation of youth and women in local public debates.

Pays/région Thème Période Budget
Autorité Palestinienne
Droits de la personne
Conflit & fragilité
Culture & loisirs
Droits de la personne (y compris droits des femmes)
Prévention des conflits

01.09.2013 - 31.12.2019


CHF 901'868



Gender-based Violence Prevention and Response Project (GBV Project)

01.01.2024 - 31.12.2027

Gender-based violence is prevalent in Nepal because of patriarchal values, lack of rights awareness or support services and poor implementation of laws. In the first phase, the project will directly reach 50,000 households in three districts with GBV prevention activities involving women, girls, men and boys and will provide improved medical, psychosocial and legal services for a minimum of 1’000 GBV survivors. Subsequently, the coverage will be increased.


Strengthening of civil-political-economic rights and social auditing.

01.05.2020 - 30.06.2027

Strengthening civil-political-economic rights, freedom of expression and social auditing is a priority to ensure the functioning of the rule of law and respect for human rights in Honduras. The role of civil society is essential in the construction of citizenship and to ensure a system of check and balance. Therefore, the program will support 6 to 8 national civil society organization with strong anchoring in the territories to promote jointly in a concerted, impartial and evidence based way these topics.


ELECT – Elections libres et crédibles en Tunisie

15.08.2019 - 30.06.2020

The project supports the orderly conduct of the 2019 Electoral process in Tunisia (legislative and presidential elections). It aims at ensuring International and African observation missions and enabling local NGOs to co-lead the process. This short term project completes and facilitates Switzerland’s support to democratic processes in the field of accountability and citizen participation since 2011.


Support to Dealing with the past roadmap implementation in Nepal

01.06.2019 - 31.03.2025


The program aims to support a new inclusive and equitable mechanism of dealing with the past with the purpose to address the root causes of the conflict which remains an uncompleted process in Nepal. The implementation of a comprehensive national roadmap will guaranty to be victim-centred and a government-driven process. This program provides a solid basis for strengthening an inclusive federal state

Objet 1 – 12 de 73