Mali : UNICEF — Protection des enfants affectés par les conflits armés


Les violations graves des droits de l'enfant sont en forte augmentation au Mali. Le recrutement de

filles et de garçons par les groupes armés a doublé en 2019. En contribuant à ce projet de

l'UNICEF, la Suisse intensifie la surveillance et la prévention de ces violations, facilite le retrait de

400 enfants des groupes armés et soutient leur réintégration sociale et éducative durable. La

Suisse contribue ainsi à la cohésion sociale et fait concourir les efforts humanitaires, de

développement et de paix.

Land/Region Thema Periode Budget
Mali
Humanitäre Hilfe & DRR
Bildung
Berufsbildung
Schutz, Zugang & Sicherheit
Grundbildung
Berufsbildung
01.03.2020 - 28.02.2023
CHF  2’000’000
Hintergrund

Le Mali traverse une profonde crise qui

conduit à de graves violations des droits de

l'enfant. La zone frontalière avec le Burkina

Faso et le Niger est la plus touchée. Les

cas de recrutement d'enfants par les

groupes armés ont doublé entre 2018 et

2019, selon le mécanisme de surveillance

et de communication des six violations

graves aux droits de l'enfant Le mécanisme

relève aussi qu'au sein d'un groupe armé,

l'enfant subit d'autres violations comme les

violences sexuelles ou la mutilation, voire le

meurtre. Les structures formelles ont failli à

retirer les enfants des groupes armés

jusqu'ici.

Ziele Renforcer les services de prévention et de réponse aux violations graves des droits de l'enfant, en particulier la prise en charge transitoire, psychosociale et la réintégration socioéconomique des filles et garçons sortis des groupes armés et affectés par les conflits armés dans les régions du Nord et centre du Mali, frontalières du Burkina Faso et du Niger (triangle du Liptako-Gourma).
Zielgruppen Bénéficiaires directs : 400 enfants (f/m) affectés par les conflits armés dans les régions du Mali, frontalières du Burkina Faso et du Niger Bénéficiaires indirects : 54 moniteurs MRM parents ; 120 membres de la société civile , 300 membres de comités locaux de protection de l'enfance, leaders communautaires, collectivités territoriales ; 60 animateurs, éducateurs des partenaires de mise en œuvre.
Mittelfristige Wirkungen Les six violations graves des droits de l'enfant sont documentées, surveillées et rapportées. 2. 400 enfants sortis des groupes armés bénéficient des services de prise en charge holistique dans les centres de transit et d'orientation autres structures d'encadrement alternatif, sont réunifiés avec leurs familles et bénéficient d'un suivi post-réunification 3. 400 enfants sortis des groupes armés et autres enfants vulnérables à risque de recrutement bénéficient d'un programme de réintégration socioéconomique (scolaire, professionnelle et économique)
Resultate

Erwartete Resultate:   Former des moniteurs au MRM au Mali ainsi que des acteurs de protection de l'enfant dans les pays frontaliers. Coordonner le retrait des enfants des groupes armés et les actions de prévention Identifier, évaluer, former, équiper 20 familles d'accueil transitoires ; renforcer les capacités de 120 assistants sociaux sur l'appui psychosocial Assurer la recherche et la réunification familiale des enfants sortis des groupes armés Equiper en matériel didactique les écoles qui acceptent les enfants sortis des groupes armés et les autres enfants affectés par les conflits armés. Placer les adolescents bénéficiaires dans les centres sélectionnés de formation professionnelle


Resultate von früheren Phasen:  

Le retrait des enfants des groupes armés

via le processus formel de démobilisation

est un échec.

L'approche informelle de l'UNICEF a

conduit au retrait de 129 enfants au premier

semestre 2019 et à la signature de plans

d'action par les groupes armés pour mettre

fin à l'utilisation d'enfants.

Une duplication des cas de recrutement

d'enfants par les groupes armés entre 2018

et 2019 est identifiée par le mécanisme de

surveillance et communication des

violations graves (monitoring and reporting

mechanism, MRM).

En 2017 et 2018, la réintégration

socioéconomique de 257 enfants sortis des

groupes armés est réalisée par l i UNICEF

et les autorités maliennes.


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Entwicklungszusammenarbeit
Projektpartner Vertragspartner
Organisation der Vereinten Nationen (UNO)
  • United Nations Children’s Fund


Andere Partner

Fonds des Nations Unies pour l'Enfance

(UNICEF)

Koordination mit anderen Projekten und Akteuren Portefeuille suisse au Mali notamment : Appui à l'éducation non formelle, Appui à la décentralisation de l'éducation, CICR, UNHCR (Monitoring de protection), NRC (Accès à l'éducation et à la documentation civile), DRC (Accès aux services de protection). Clusters Protection et Education, Groupe thématique Education et formation professionnelle ; section protection de l'enfant de la MINUSMA
Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF    2’000’000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF    1’400’000