Début de la page

La conférence sur l'Ukraine à Lugano met l'accent sur la reconstruction

La Suisse condamne l'intervention militaire de la Russie en Ukraine et appelle la Russie à mettre immédiatement fin à ses actions militaires et à retirer ses troupes du sol ukrainien. La Suisse plaide en faveur d'une solution politique au conflit. Elle reste à disposition, dans le cadre de ses bons offices, en tant qu'hôte ou facilitateur si les parties au conflit le souhaitent. Plus d’informations sur la crise en Ukraine dans le News-Ticker.

Le président de la Confédération Cassis s'exprime lors de la conférence de presse avec le conseiller d'Etat tessinois Norman Gobbi, Simon Pidoux, ambassadeur spécial pour l'URC2022, Terence Billeter, chef de la Task Force et Matteo Cocchi, commandant de la police tessinoise.

La Suisse condamne fermement l'intervention militaire de la Russie en Ukraine. La désescalade est une priorité absolue pour le Conseil fédéral. © Keystone

20.06.2022 – Le président de la Confédération présente à Bellinzona l’URC2022

Lors de leur rencontre traditionnelle, le président de la Confédération Ignazio Cassis et les membres du gouvernement tessinois ont discuté de la préparation de la conférence internationale «Ukraine Recovery Conference (URC2022)». Le président de la Confédération Cassis a informé les médias à Bellinzone conjointement avec le conseiller d’État tessinois Norman Gobbi, le commandant de la police cantonale Matteo Cocchi ainsi que des représentants de l’armée et de fedpol.

La forme que prendra la reconstruction ainsi que les contributions des partenaires internationaux seront au cœur des discussions qui auront lieu lors de l’URC2022. Les priorités, les méthodes et les principes de la reconstruction figurent notamment à l’ordre du jour de la conférence. En guise de clôture de la conférence, la « déclaration de Lugano » sera présentée avec les principaux résultats de la conférence.

 

La conférence de presse du 20 juin 2022 à Bellinzone en vidéo. © Repubblica e Cantone Ticino, SIC

24.05.2022 – La reconstruction au cœur de la conférence sur l’Ukraine à Lugano

À la suite de l’attaque militaire russe du 24 février 2022, la Suisse et l’Ukraine ont décidé de donner une nouvelle orientation à la 5e Conférence sur les réformes en Ukraine et de la consacrer à la reconstruction. Rebaptisée Ukraine Recovery Conference (URC2022), elle se tiendra les 4 et 5 juillet prochains à Lugano. Quelque 40 États et 18 organisations internationales y ont été conviés : les invitations sont parties la semaine passée. Le président de la Confédération Ignazio Cassis, le premier ministre ukrainien Denys Shmyhal et le ministre ukrainien des affaires étrangères Dmytro Kouleba ont présenté mardi 24 mai 2022 les objectifs de la conférence, en marge de la rencontre annuelle 2022 du Forum économique mondial à Davos.

Communiqué de presse

Le président de la Confédération Cassis et le ministre des Affaires étrangères Kuleba se saluent devant le bâtiment du centre de congrès de Davos.
Le président de la Confédération Cassis accueille le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kuleba pour un entretien bilatéral. © DFAE

23.05.2022 – La Suisse, en tant que pays neutre, s’est montrée coopérative

Dans le contexte de la guerre en Ukraine, la Suisse, en tant que pays neutre, s’est montrée coopérative, comme l’a souligné le président de la Confédération Ignazio Cassis dans son discours en ouverture du Forum économique mondial. La Suisse, en tant que pays neutre,

  • se consacre au renforcement de valeurs auxquelles elle est attachée et de valeurs partagées,
  • veille à la sauvegarde des efforts de paix qu’elle déploie ou auxquels elle contribue avec d’autres,
  • et se mobilise en faveur d’une architecture de sécurité stable et fondée sur des règles, qui ne saurait être que multilatérale.

La Suisse a repris les sanctions de l’UE contre la Russie parce que l’agression militaire de l’Ukraine constitue une grave infraction aux normes élémentaires du droit international.

Le président de la Confédération Cassis se tient au pupitre et parle. En arrière-plan, un mur bleu sur lequel est écrit "World Economic Forum".
Le président de la Confédération Cassis lors de son discours d'ouverture à Davos. © World Economic Forum

S’il est impossible de prévoir l’issue de la guerre, il convient de se préoccuper de la reconstruction et des solutions pour remédier aux conséquences économiques de ce conflit, a déclaré le chef du DFAE. La conférence sur les réformes en Ukraine se tiendra début juillet à Lugano. « Cet événement doit donner le coup d’envoi au processus de reconstruction de l’Ukraine », selon le président de la Confédération Ignazio Cassis. 

Allocution d’ouverture «Die Wirklichkeit ist multilateral» (de)

Discours du président de la Confédération, Ignazio Cassis prononcé au WEF à Davos - Open Forum (de)

19.05.2022 – La Suisse ouvre de nouveau son ambassade à Kyiv

Après deux mois et demi de fermeture temporaire, la Suisse ouvre de nouveau les portes de son ambassade en Ukraine: cinq collaboratrices et collaborateurs du DFAE retourneront à Kyiv ces prochains jours. Cette décision a été prise à l’issue d’une analyse approfondie de la situation sécuritaire dans la capitale ukrainienne.

Communiqué de presse

15.05.2022 – Manuel Bessler en voyage en Ukraine

Le chef du Corps suisse d’aide humanitaire, Manuel Bessler, s’est rendu en Ukraine du 12 au 15 mai. Accompagné par une délégation suisse et quelques représentants de l’Ambassade de Suisse à Kiev, il a visité le bureau d’aide humanitaire à Lviv récemment ouvert. Il a également visité des projets soutenus par la Suisse dans la région. Une rencontre avec les autorités locales a aussi eu lieu. 

03.05.2022 - Appel téléphonique entre le président de la Confédération Ignazio Cassis et le secrétaire d'État américain Antony J. Blinken

«Un échange téléphonique substantiel sur les principales questions bilatérales et régionales». C'est ainsi que le président de la Confédération Ignazio Cassis a décrit, sur Twitter, son échange téléphonique avec le secrétaire d'État américain Antony J. Blinken, le 3 mai. Parmi les sujets abordés, figuraient la situation actuelle en Ukraine et en Afghanistan. La discussion a également permis de réitérer l'engagement des deux parties en faveur de la paix et de la sécurité globale.

27.04.2022 – Mise en œuvre de nouvelles sanctions de l’UE à l’encontre de la Russie

Le 27 avril 2022, prenant acte de la poursuite de l’agression militaire russe en Ukraine, le Conseil fédéral a prononcé de nouvelles sanctions à l’encontre de la Russie et du Bélarus. Les nouvelles mesures comprennent de lourdes sanctions concernant les biens, dont une interdiction d’importer du lignite, de la houille et des biens qui constituent une importante source de revenus pour la Russie (p. ex. le bois, le ciment, les fruits de mer, le caviar). Des interdictions d’exporter sont en outre prononcées pour des biens susceptibles de contribuer au renforcement des capacités industrielles de la Russie (comme les robots industriels ou certains produits chimiques). De nouvelles sanctions entrent également en vigueur dans le domaine financier.

Afin que la Suisse puisse respecter ses engagements internationaux envers l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), l’ordonnance prévoit désormais une exception pour l’exportation de biens militaires spécifiques. Grâce à cette disposition, la Suisse peut exporter des équipements de protection NBC demandés par l’OIAC à titre d’assistance.

Communiqué du Conseil fédéral

08.04.2022 – L’aide alimentaire suisse parvient à Odesa

La Suisse organise une série de livraisons d’aide alimentaire en faveur de la population ukrainienne en détresse. En collaboration avec son partenaire ukrainien Astarta-Kyiv, la Suisse a remis hier un premier lot d’huile, de sucre, de farine, de maïs et de lait en poudre acheté sur le marché ukrainien. Cette action répond à la demande des autorités de la ville d’Odesa, qui travaillent à la mise en place de réserves stratégiques pour assurer la distribution de nourriture à la population au cas où la ville se trouvait bloquée.

La livraison a été reçue par le maire d’Odesa, en présence d’une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA). Depuis la semaine dernière, une équipe du CSA s’est rendue à plusieurs reprises en Ukraine depuis la République de Moldavie pour préparer, en coopération avec les autorités ukrainiennes, une série de livraisons à destination d’Odesa, soit quelque 1400 tonnes de produits alimentaires.

Communiqué de presse

08.04.2022 – Les ministres des affaires étrangères germanophones lancent un appel commun à la Russie

La rencontre annuelle des ministres des affaires étrangères des cinq pays germanophones a eu lieu aujourd’hui dans la Principauté de Liechtenstein, à l’invitation de la ministre liechtensteinoise des affaires étrangères. Les discussions ont porté principalement sur la situation actuelle en Ukraine, sur les effets géopolitiques de l’attaque russe contre ce pays et sur la crise humanitaire qui en résulte. Les cinq ministres des affaires étrangères germanophones ont lancé un appel commun à la Russie pour qu’elle mette immédiatement fin à tout recours à la violence en Ukraine et retire ses troupes sans condition. «Au titre de notre appartenance à la communauté de valeurs européenne, nous œuvrons aux côtés de nos voisins et de l’UE pour la paix, la stabilité, la sécurité et la prospérité. Une résolution rapide de ce conflit est dans l’intérêt de l’ensemble du continent», a déclaré le président de la Confédération Ignazio Cassis lors des entretiens. Avec cet appel commun, les représentants des cinq pays germanophones ont souligné la convergence de leurs positions sur la question de la guerre en Ukraine.

Communiqué de presse

22.03.2022 – Le président de la Confédération Ignazio Cassis rencontre à Chisinau la présidente moldave Maia Sandu et s'entretient avec des membres du Corps suisse d'aide humanitaire sur la prise en charge des réfugiés d'Ukraine

Au lendemain de sa visite en Pologne, le président de la Confédération Cassis a mené des entretiens politiques en Moldavie et s'est fait une idée de la situation des réfugiés en provenance d'Ukraine. Dans la capitale Chisinau, il a eu des entretiens bilatéraux avec la présidente Maia Sandu et la première ministre Natalia Gavrilița. A cette occasion, il a rendu hommage à la générosité de la Moldavie dans l'accueil des réfugiés d'Ukraine. Ces rencontres ont également permis d'évoquer la nécessité d'une gestion coordonnée à l'échelle européenne des mouvements de réfugiés en provenance d'Ukraine.

Le président de la Confédération Cassis s'entretient dans un centre de transit à Chisinau avec des membres du Corps suisse d'aide humanitaire (CSA) sur la prise en charge des réfugiés en provenance d'Ukraine.

Le 7 mars, la Suisse a dépêché en Moldavie une équipe d’intervention rapide du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA), qui s’insère dans le dispositif d’aide humanitaire déployé par la Suisse. Actuellement, 14 membres du CSA sont sur place. Une équipe de santé suisse composée d’une pédiatre, d’une sage-femme et d’une infirmière aide notamment à assurer les soins de base de mères ukrainiennes avec leurs enfants dans un centre de transit que le président de la Confédération et le premier ministre moldave ont visité ensemble ce mardi.

Communiqué de presse

21.03.2022 – Le président de la Confédération Cassis rencontre en Pologne le président du Conseil des ministres Morawiecki et s’informe sur place de la situation à la frontière

Le président de la Confédération Ignazio Cassis a rencontré lundi 21 mars 2022 à Varsovie le président du Conseil des ministres polonais Mateusz Morawiecki. Les deux hommes ont discuté de la crise provoquée par l’attaque russe contre l’Ukraine, évoquant notamment la détresse humanitaire en Ukraine, les flux de réfugiés, la situation en Pologne et l’aide humanitaire de la Suisse.

Le président de la Confédération s’est ensuite rendu à Dorohusk, à la frontière avec l’Ukraine, où il a visité plusieurs structures destinées à accueillir les réfugiés et l’aide humanitaire que la Suisse fournit en faveur de la population ukrainienne.

Communiqué de presse

 

14.03.2022 – Élan de solidarité pour l’Ukraine: les règles et marches à suivre pour une aide qui répond aux besoins

L’élan de générosité au soutien des Ukrainiennes et des Ukrainiens se manifeste de ville en ville et de canton en canton. Cependant, afin que cet élan de solidarité puisse répondre au mieux aux besoins de la population, la DDC souhaite attirer l'attention sur un certain nombre d'aspects. Certaines précautions doivent être respectées afin de garantir que les différentes aides apportées en Ukraine répondent à un réel besoin. Découvrez dans ce document, un court récapitulatif des règles et marches à suivre.

Élan de solidarité pour l’Ukraine: une aide qui répond aux besoins (PDF, 1 Page, 39.4 kB, Français)

11.03.2022 – Le Conseil fédéral débloque 80 millions de francs pour l’aide humanitaire de la Suisse en Ukraine et dans la région

En raison de l’intervention militaire russe qui se poursuit en Ukraine, environ 12 millions de personnes ont besoin de l’aide d’urgence. Lors de sa séance du 11 mars, le Conseil fédéral a décidé d’augmenter à 80 millions de francs l’aide humanitaire en Ukraine et dans la région.

Communiqué de presse

11.03.2022 – Des demandes de survol du territoire suisse émanant de parties au conflit et d’autres États dans le but d’apporter un soutien militaire aux parties au conflit, ne seront pas acceptées

Au vu de l’agression russe contre l’Ukraine, le Conseil fédéral a réfléchi à la manière de gérer les demandes de survol du territoire suisse dans le contexte de ce conflit armé. Il a décidé lors de sa séance du 11 mars 2022 que les survols suivants ne seraient pas acceptés :

  • Survol à des fins militaires d’avions militaires des parties au conflit.
  • Survol d’avions militaires d’autres États dans le but d’apporter un soutien militaire aux parties en conflit, notamment par la livraison de matériel de guerre.

Cette décision ne concerne pas le survol d’avions militaires des parties au conflit ou d’autres États à des fins humanitaires ou médicales, y compris le transport aérien de blessés.

Communiqué de presse

09.03.2022 – Journée nationale de solidarité

Le président de la Confédération Ignazio Cassis a ouvert aujourd'hui la journée de collecte de fonds au standard téléphonique de la Chaîne du Bonheur à Zurich. Il a répondu aux premiers appels de soutien pour les personnes en Ukraine.

Le soir, il a participé à la collecte de fonds sur la Place fédérale, qui a connu une grande affluence. «Je suis impressionné par la générosité des Suissesses et des Suisses en faveur du peuple ukrainien».

Trois jeunes filles jettent des pièces dans le collecteur de dons.
Même les plus jeunes apportent leur contribution en soutien aux personnes en Ukraine. © DFAE

09.03.2022 – Les cloches des églises retentissent en Suisse: un moment de recueillement pour la paix

Les cloches des églises ont sonné à l'unisson en Suisse à 10h aujourd'hui. La Conférence des évêques suisses, l'Église évangélique réformée et l'Église catholique chrétienne ont invité la population à un moment de recueillement. L'action a également été soutenue par le président de la Confédération Ignazio Cassis, la présidente du Conseil national Irène Kälin et le Président du Conseil des États Thomas Hefti.

Le président de la Confédération a participé au moment de recueillement depuis Neuhausen, dans le canton de Schaffhouse.

08.03.2022 – Le président de la Confédération Cassis appelle à la solidarité avec le peuple ukrainien

En vue de la journée nationale de solidarité en faveur du peuple ukrainien, le président de la Confédération Cassis s'est adressé à la population suisse. En période de guerre, «il est important que nous restions unis et que nous montrions notre solidarité avec le peuple ukrainien si durement touché», a-t-il déclaré. Lors de la journée nationale de collecte de fonds de la Chaîne du Bonheur, les habitants de la Suisse peuvent faire un geste dans ce sens.

Le président de la Confédération Cassis s'est adressé à la population suisse via la télévision et la radio.

Le président de la Confédération Cassis a souligné que la Suisse était du côté du droit et contre l'injustice, du côté de l'humanité et contre la barbarie, et du côté d'une démocratie qui est attaquée sans raison. « Nous agissons en tant que pays neutre, mais pas en tant que pays passif. Nous n'intervenons pas militairement, mais nous protégeons le droit international, nous protégeons les victimes et nous protégeons des valeurs, nos propres valeurs », a-t-il dit. « Agir ainsi est compatible avec notre neutralité! Agir ainsi, c’est être solidaires. »

Le président de la Confédération s'est montré impressionné par le nombre de personnes en Suisse prêtes à accueillir des réfugiés chez elles et par le nombre de personnes qui ont déjà fait des dons spontanés. Il a également appelé à ne pas condamner les Russes uniquement en raison de leur nationalité. "Beaucoup d'entre eux ne veulent pas de cette guerre", a-t-il déclaré.

Message du président de la Confédération Ignazio Cassis

07.03.2022 – Renforcement de l’aide humanitaire de la Suisse en Ukraine

Ce lundi, une quatrième livraison de matériel de secours comprenant des articles de première nécessité part à destination de la Pologne et de la frontière ukrainienne. Le chargement est acheminé par voie ferrée. Afin de pouvoir coordonner ses activités en soutien à la population ukrainienne, l’Aide humanitaire de la Confédération a installé dans la ville polonaise de Lublin une base logistique pour le matériel de secours. Une autre équipe d’intervention d’urgence du Corps suisse d’aide humanitaire a été envoyée en Moldavie. Le montant de cette première série de mesures de soutien déployées par l’Aide humanitaire de la Suisse s’élève pour l’instant à 8 millions de francs.

Le chargement parti aujourd’hui en train est la quatrième livraison de matériel de secours destinée à la population ukrainienne que la Suisse a envoyée en l’espace d’une semaine. En fonction des besoins communiqués et des capacités, d’autres livraisons de matériel de secours seront planifiées et organisées ces prochains jours par l’Aide humanitaire de la Confédération, domaine de direction rattaché au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

En Ukraine, la Suisse soutient déjà le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et l’ONU à hauteur, respectivement de 0,5 et de 0,75 million de francs. En outre, une autre enveloppe de 6,5 millions de francs est destinée à des organisations internationales et à l’ONU.

Communiqué de presse

04.03.2022 – Action de solidarité lancée par les églises: le président de la Confédération, la présidente du Conseil national et le président du Conseil des États appellent à observer une pause pour la paix

Le 9 mars prochain à 10h, toutes les églises suisses feront sonner leurs cloches pendant trois minutes, en signe de compassion et de solidarité avec les personnes affectées par la guerre en Ukraine. La Conférence des évêques suisses, l’Église évangélique réformée de Suisse et l’Église catholique-chrétienne de Suisse invitent la population de notre pays à observer une pause à ce moment-là. Le président de la Confédération Ignazio Cassis soutient cette action, aux côtés de la présidente du Conseil national Irène Kälin et du président du Conseil des États Thomas Hefti.

Communiqué de presse

02.03.2022 – « Je suis fier de la solidarité du peuple suisse », dit le président de la Confédération Cassis

Lors de la journée de récolte de dons organisée par les radios privées en faveur des réfugiés d'Ukraine, le président de la Confédération Cassis a souligné la volonté du peuple suisse d'apporter une aide humanitaire, sans formalités bureaucratiques.

Dans une interview accordée à Energy Radio, le président de la Confédération Cassis se dit touché par les nombreux exemples de générosité de la Suisse.

Interview accordée à Energy Radio

Dans une déclaration vidéo, le président de la Confédération Cassis appelle au respect du droit international humanitaire et à la protection de la population civile en Ukraine.

01.03.2022 – La Suisse livre du matériel de secours destiné à la population ukrainienne

La Suisse soutient la population ukrainienne à travers la livraison d’environ 25 tonnes de matériel de secours. L’Aide humanitaire de la Confédération va acheminer en Pologne du matériel de première nécessité ainsi que du matériel médical fourni par la pharmacie de l’armée. Ces livraisons s’inscrivent dans le cadre d’une série de mesures de soutien prises par la Suisse et dont le montant atteint quelque huit millions de francs.

Communiqué de presse

01.03.2022 – Entretiens avec les ministres des affaires étrangères de l'Espagne et du Canada

Le président de la Confédération Ignazio Cassis s'est entretenu par téléphone avec la ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Jolie et le ministre espagnol des Affaires étrangères José Manuel Albares Bueno. Les discussions ont porté sur la situation en Ukraine.

28.02.2022 – Ambassade de Suisse à Kyiv temporairement fermée

En raison de la situation sécuritaire menaçante dans la capitale ukrainienne de Kyiv, le 28 février 2022 l'ambassade de Suisse a été temporairement fermée. Le personnel suisse restant (5 personnes, dont l'ambassadeur suisse) a quitté Kyiv. Le DFAE recommande aux ressortissants suisses en Ukraine de quitter le pays par leurs propres moyens, si cela semble possible et sûr. Dans le cas contraire, il est recommandé de se rendre dans un lieu sûr. Il convient de respecter les instructions des autorités locales et de prendre les mesures de précaution nécessaires. Les ressortissants suisses qui ont besoin d'aide peuvent s'adresser par téléphone à la Helpline du DFAE.

28.02.2022 – Déclaration du président de la Confédération devant le Conseil national sur la situation en Ukraine

Le président de la Confédération Cassis lors de sa déclaration devant le Conseil national sur la situation en Ukraine.

28.02.2022 – La Suisse reprend les sanctions de l’UE contre la Russie

Quatre membres du Conseil fédéral sont assis à un grand pupitre.
Des membres du Conseil fédéral expliquent la décision de renforcer les sanctions contre la Russie. © Keystone

L’attaque militaire sans précédent perpétrée par la Russie contre un État européen souverain a incité le Conseil fédéral à modifier sa pratique actuelle en matière de sanctions. À sa séance extraordinaire du 28 février 2022, le Conseil fédéral a décidé de reprendre les sanctions de l’UE contre la Russie de sorte à renforcer leur impact. Il s’agit essentiellement de sanctions financières ou touchant aux biens. Les avoirs des personnes et entreprises figurant à l’annexe de l’ordonnance sont gelés avec effet immédiat; il reste interdit d’établir de nouvelles relations d’affaires.

La Suisse applique aussi sans délai les sanctions financières que l’UE a décrétées contre le président russe Vladimir Poutine, le premier ministre Mikhail Michoustine et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Elle réagit ainsi aux graves violations du droit international public dont ces personnes se sont rendues responsables. L’interdiction d’importation, d’exportation et d’investissement en rapport avec la Crimée et Sébastopol, en vigueur depuis 2014, a été étendue aux zones des oblasts de Donetsk et de Louhansk qui ne sont plus contrôlées par le gouvernement ukrainien.

Le Conseil fédéral a par ailleurs prononcé des interdictions d’entrée à l’encontre de plusieurs personnes qui ont des liens avec la Suisse et sont proches du président russe. De plus, en accord avec les décisions prises par d’autres pays européens, la Suisse fermera aussi son espace aérien dès lundi 28 février, 15 heures, à tous les vols en provenance de la Russie et à tous les mouvements aériens d’avions russes, à l’exception des vols effectués à des fins humanitaires, médicales ou diplomatiques.

En prenant ses décisions, le Conseil fédéral a tenu compte de la neutralité de la Suisse et de considérations relatives à la politique de paix. Il a réaffirmé la disposition de la Suisse à contribuer activement à la résolution du conflit par le biais de ses bons offices.

Communiqué de presse

28.02.2022 – Livraisons de produits de première nécessité à la population ukrainienne

Ces prochains jours, la Suisse acheminera quelque 25 t de produits de première nécessité, d’une valeur de 8 millions de francs, à Varsovie, capitale de la Pologne. Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) met à disposition des biens médicaux et des médicaments nécessaires de toute urgence à partir du stock de la Pharmacie de l’armée. Les produits de première nécessité sont destinés à la population ukrainienne se trouvant en Ukraine et dans les pays voisins. La livraison des produits sera accompagnée par des collaborateurs du Corps suisse d’aide humanitaire.

28.02.2022 – Les employés évacués de l'ambassade de Kyiv se trouvent en Pologne

Le convoi de personnes évacuées de Kyiv se trouve depuis peu sur le territoire polonais. Toutes les personnes sont en bonne santé. Le convoi est composé de huit employés de l'ambassade, de deux accompagnateurs et d'un petit groupe de personnes ayant des liens avec la Suisse. L'ambassade de Suisse à Varsovie se charge d’organiser la poursuite du voyage vers la Suisse.

Le convoi est accompagné par des spécialistes de la sécurité du DFAE et des membres de l'armée, qui avaient déjà soutenu l'ambassade dans la planification d'urgence avant l'évacuation.

28.02.2022 – La situation en Ukraine abordée lors de l'ouverture de la session du Conseil des droits de l'homme

Le président de la Confédération Cassis prononce son discours derrière le pupitre de conférence. Un drapeau de l’ONU est dressé à côté de lui.
Le président de la Confédération Cassis lors de son discours d'ouverture au Conseil des droits de l'homme à Genève. © Keystone

Le président de la Confédération Cassis a ouvert aujourd'hui, à Genève, la 49e session du Conseil des droits de l'homme. Dans son discours, il a abordé la situation actuelle en Ukraine: «Aujourd’hui, nous sommes tous témoins d'une évolution que la plupart d'entre nous n'aurait pas crue possible. La guerre règne à nouveau au cœur de l'Europe. Je suis profondément attristé de devoir faire ce constat aujourd'hui à Genève, ville emblématique de la paix, des droits de l'homme, de l’humanitaire et du multilatéralisme.»

Le président de la Confédération Cassis a exprimé sa compassion pour les millions de personnes touchées par la guerre en Ukraine et a répété que le Conseil fédéral condamnait fermement l'agression russe. La Suisse appelle les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire et les droits de l'homme. Il s'est dit convaincu «que les institutions des droits de l'homme à Genève peuvent apporter une contribution importante en faveur de la protection des droits de l'homme et du droit international humanitaire en Ukraine.» 

Discours du président de la Confédération Ignazio Cassis

26.02.2022 – Le président de la Confédération a téléphoné au Président de l’Ukraine

Sur Twitter, le président de la Confédération Cassis a exprimé la solidarité de la Suisse avec le peuple ukrainien.

25.02.2022 – Évacuation partielle de l’ambassade de Suisse à Kyiv

Ambassade de Suisse à Kyiv, Ukraine
Ambassade de Suisse à Kyiv, Ukraine © FDFA

En raison de l’aggravation de la situation sécuritaire, le DFAE a décidé, le 25 février, d'évacuer le personnel transférable de l'ambassade à Kyiv dont la présence sur place n’était pas nécessaire.

Neuf employés ont été évacués. Avec eux, trois accompagnateurs qui étaient restés sur place. En outre, un petit groupe de personnes en lien avec la Suisse a été également évacué.

25.02.2022 – La Suisse étend ses mesures

Le 25 février 2022, le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) a adapté l'annexe 3 de l'Ordonnance instituant des mesures visant à empêcher le contournement de sanctions internationales en lien avec la situation en Ukraine.

L'élargissement de l'annexe 3 (Interdiction d’établir de nouvelles relations d’affaires) tient compte des diverses décisions adoptées par l’Union européenne. Il s'agit d'éviter que les sanctions ciblées adoptées par l'UE les 21 et 23 février 2022 ne soient contournées via le territoire suisse.

La modification entre en vigueur le 25 février 2022 à 18h00.

Communiqué de presse

24.02.2022 – Le Conseil fédéral convoque une séance extraordinaire sur la situation en Ukraine

Aujourd’hui, le président de la Confédération Cassis a fait une déclaration sur l'intervention militaire de la Russie en Ukraine. Le Conseil fédéral a, plus tôt, discuté de la situation en Ukraine lors d'une séance extraordinaire et a également pris des décisions concernant des sanctions à l’encontre la Russie. Le Conseil fédéral condamne fermement l'intervention militaire de la Russie. Il demande à la Russie de retirer immédiatement ses troupes du sol ukrainien.

«Aujourd'hui est un jour triste comme nous n'en avons plus vu depuis longtemps. Un jour comme nous ne voulions plus jamais en voir. Un conflit armé a débuté sur le sol européen. Une situation que l'on n'a pas pu éviter malgré tous les efforts diplomatiques. La crise actuelle ne concerne pas seulement la Russie et l'Ukraine. Elle concerne toute l'Europe», a déclaré le Président de la Confédération Cassis.

Dans sa déclaration, le chef du DFAE a également évoqué la situation de l'ambassade de Suisse à Kyiv. En raison de l'escalade de la violence, l'ambassade a été fermée jusqu'à nouvel ordre mais reste joignable par téléphone. Le personnel transférable travaille dans les locaux de l'ambassade et ne sera pas évacué pour le moment.

Déclaration du président de la Confédération

24.02.2022 – La Suisse condamne fermement l'intervention militaire de l'Ukraine par la Russie

Déclaration du DFAE sur Twitter
Le DFAE condamne sévèrement l'intervention militaire de l'Ukraine par la Russie. © DFAE

23.02.2022 – Le Conseil fédéral condamne les agissements de la Russie contraires au droit international

Lors de sa réunion du 23 février 2022, le Conseil fédéral s’est penché sur la situation qui règne dans l’Est de l’Ukraine. Il condamne la reconnaissance par la Russie de l’indépendance des deux régions séparatistes, qui constitue une violation du droit international et une atteinte à l’intégrité territoriale et à la souveraineté de l’Ukraine. Le Conseil fédéral veut éviter que la Suisse puisse être utilisée comme plateforme servant à contourner les sanctions prises par l’UE et entend dès lors analyser les sanctions de près.

Communiqué de presse

Die Anerkennung der zwei Republiken Donetsk und Luhansk durch Russland ist eine Verletzung der territorialen Integrität und der Souveränität der Ukraine. Russland verletzt dadurch internationales Völkerrecht. Dies unterstrich EDA-Staatssekretärin Livia Leu heute an einer Medienkonferenz. Die Schweiz verurteile diese Verletzungen der Souveränität und territorialen Integrität der Ukraine durch Russland. Sie anerkennt die Unabhängigkeit dieser Gebiete nicht, sie sind nach wie vor Teil des ukrainischen Staatsgebiets.

Mit der Unterzeichnung der Dekrete «über die Anerkennung der Donetsker und Luhansker sogenannten Volksrepubliken» durch Präsident Wladimir Putin am 21. Februar 2022 hat Russland die nicht-regierungskontrollierten Gebiete im Osten der Ukraine als unabhängige Staaten anerkannt. Haben haben die beiden Kammern des russischen Parlaments die Verträge ratifiziert.

Staatssekretärin Leu äussert sich sehr beunruhigt über die Entsendung russischer Truppen in diese Gebiete. Es bestehe eine akute Gefahr, dass das Gewaltverbot dadurch verletzt wird. Die Schweiz ruft deshalb alle Seiten auf, das Völkerrecht, namentlich das humanitäre Völkerrecht einzuhalten, und unterstützt nachdrücklich den Vorrang des Völkerrechts. Diese Haltung wurde auch dem russischen Botschafter in der Schweiz mitgeteilt, der heute Vormittag ins EDA zitiert wurde.

Im Hinblick auf den Konflikt in der Ostukraine, der seit acht Jahren andauert, hat sich die Schweiz seit Beginn für eine friedliche Lösung im Rahmen der von der OSZE geleiteten Friedensverhandlungen, der Trilateralen Kontaktgruppe, eingesetzt. Auch im Zusammenhang mit der jüngsten Eskalation steht die Schweiz im Kontakt mit ihren Partnern, um abzuklären, wie die OSZE im Hinblick auf die Deeskalation unterstützt werden kann. Staatssekretärin Leu unterstrich, dass die Schweiz einen Dialog mit allen Seiten unterhält und bereit ist, aktiv zur Entspannung der Lage beizutragen – auch im Rahmen ihrer Guten Dienste.

EDA steht im Kontakt mit Schweizer Staatsangehörigen in der Ukraine

Bei der Schweizer Botschaft in Kyiv sind derzeit 296 Schweizer Staatsangehörige registriert. Dabei handle es sich um Schweizer Bürgerinnen und Bürger, Doppelbürgerinnen und -bürger sowie Familienangehörige von Schweizer Staatsangehörigen, sagte Hans-Peter Lenz, Chef des Krisenmanagement-Zentrums (KMZ) im EDA. Zehn registrierte Personen leben laut Lenz in der Region Donetsk. «Das EDA kümmert sich um die Schweizer Staatsangehörigen und ist regelmässig per Telefon oder E-Mail mit ihnen in Kontakt», sagte der KMZ-Chef.

Die Schweizer Botschaft in Kyiv sei offen und operationell, sagte Lenz. Sie erbringe im normalen Rahmen konsularische Dienstleistungen und nehme ihre diplomatischen Aufgaben wahr. «Das Personal der Botschaft ist wohlauf», so Lenz weiter.