La Suisse accroît son engagement en faveur de l’Ukraine

Deux employées pèsent et emballent des produits bio
Le soutien au secteur privé sera poursuivi et renforcé. (Une entreprise agricole dans les Carpathes ukrainiennes.)

La Stratégie suisse de coopération en Ukraine pour la période 2015–2018 comporte trois nouveaux volets: la promotion de la paix, l’aide humanitaire et le développement urbain durable. Il est en outre prévu de renforcer des projets qui ont fait leur preuve dans les domaines de la santé, de la décentralisation, de l’efficacité énergétique et de la promotion du secteur privé.  

La nouvelle Stratégie suisse de coopération en Ukraine 2015–2018 s’inscrit dans la droite ligne de l’action menée jusque-là, tout en prévoyant un élargissement du champ d’action. La Suisse réagit ainsi à deux évolutions fondamentales: la nouvelle situation due au conflit armé en Ukraine et les efforts de réforme du gouvernement. Ainsi, les activités prévues dans chacun des quatre domaines d’intervention de la Suisse constituent des réponses au conflit et à ses conséquences.

Leur mise en œuvre continue d’être assurée par la Direction du développement et de la coopération (DDC) du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR), auxquels s’associent désormais la Division Sécurité humaine (DSH) et l’Aide humanitaire de la Confédération:

  • Gouvernance et promotion de la paix

    Un volet axé sur la promotion de la paix accompagne désormais le soutien à la gouvernance locale et à la décentralisation.

  • Promotion de la santé

    La DDC a été active pendant plus de dix ans dans le domaine de la santé maternelle et infantile. Ce secteur s’étend désormais à la promotion de la santé de base et à la prévention des maladies non transmissibles, en particulier auprès des personnes affectées par le conflit.

     

  • Efficacité énergétique et développement urbain durable

    La promotion d’un développement urbain durable complète l’engagement du SECO dans le domaine de l’efficacité énergétique.

     

  • Développement économique durable

    Le soutien au secteur privé, notamment en faveur d’un cadre global plus favorable au développement économique et financier, et en faveur des petites et moyennes entreprises, sera poursuivi et renforcé.

Engagement de la Suisse en Ukraine

Implication de deux nouveaux acteurs suisses

Deux nouveaux acteurs suisses sont désormais impliqués dans le développement et la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de coopération: la Division Sécurité humaine (DSH) et l’Aide humanitaire rejoignent la DDC et le SECO pour compléter les activités que ces deux offices déploient en Ukraine depuis une quinzaine d’années déjà. 

L’engagement de la DSH, qui s’inscrit dans le prolongement de la présidence suisse de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), se concentre principalement sur la situation du conflit à l’Est. Outre différents projets bilatéraux, il prévoit notamment de renforcer la participation à la mission d’observation de l’OSCE. Les activités de la DSH visent à améliorer les relations entre les parties du conflit, à encourager le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire et à renforcer les processus politiques clés en vue de la résolution du conflit. 

Quant à l’Aide humanitaire, elle aligne son action sur l’évolution de la situation humanitaire. Elle a déjà contribué au financement d’organisations telles que le CICR, le Programme alimentaire mondial (PAM) ou le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). 

Le bureau de coopération suisse de Kiev sera aussi renforcé en personnel, et le budget sera sensiblement revu à la hausse, puisqu’il passera de 57 millions CHF pour la période 2011–2014 à près de 100 millions CHF pour la période 2015–2018. Le SECO demeure le plus grand contributeur du programme suisse en Ukraine.

Soutien aux plus vulnérables

L’engagement suisse se fera de manière neutre et non partisane, et sera renforcé dans les régions directement affectées par le conflit et/ou accueillant un grand nombre de personnes déplacées. Il visera à soutenir un développement bénéficiant également aux pauvres, aux groupes particulièrement vulnérables et aux minorités.

Un contexte difficile

C’est dans un contexte socio-politique et géostratégique houleux qu’a été conçue la nouvelle Stratégie suisse de coopération en Ukraine 2015–2018. L’annexion de la Crimée début 2014 au mépris du droit international public et le déclenchement d’un conflit armé dans la région du Donbas sont deux des facteurs à l’origine des tensions internes et internationales. Un grand nombre de personnes ont dû trouver refuge dans d’autres parties de l’Ukraine ou à l’étranger. La société ukrainienne s’est polarisée alors que la pauvreté gagne du terrain. 

Tout ceci se déroule sur fond de crise économique majeure, avec une diminution spectaculaire de la production industrielle et une monnaie nationale qui a perdu la moitié de sa valeur en l’espace d’une année, pour ne citer que deux exemples de l’effondrement économique en cours. 

Réformes urgentes

Le conflit armé et ses conséquences économiques, à la résolution desquels le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) contribuent par un soutien financier massif, ont mis à jour la nécessité pour l’Ukraine de s’atteler au plus vite à l’assainissement de ses finances et d’entreprendre de profondes réformes structurelles. 

Pressé également par ses créanciers occidentaux et la vague réformiste, le gouvernement de Kiev a pris des premières mesures pour réorganiser le pouvoir, l’économie et le fonctionnement de l’Etat. 

Edification d’un nouveau système

Cette situation représente naturellement un défi majeur pour l’Ukraine, mais aussi une occasion de poser les jalons d’un nouveau système plus moderne et plus efficace. Un système basé sur les principes de l’Etat de droit et de l’économie de marché, démocratique, transparent et à même de combattre la corruption, l’un des problèmes majeurs auxquels est confrontée la société ukrainienne d’aujourd’hui. Et pour les bailleurs de fonds, cette nécessaire réorientation représente la possibilité de contribuer au développement du pays en soutenant les thématiques les plus stratégiques.

Objet 1 – 12 de 41

E-Governance for Accountability and Participation (EGAP), Phase 3

01.07.2024 - 30.06.2028

Digital transformation of Ukraine’s public administration significantly contributed to its resilience in the critical war conditions. Switzerland will consolidate its support to Ukraine in promoting innovative digital tools as amplifiers of democratic reforms in socially important sectors, catalysts of sustainable recovery and effective service provision to citizens and the private sector.


Mental Health for Ukraine (MH4U)

01.03.2024 - 29.02.2028

The Mental Health for Ukraine project is a flagship Swiss engagement which strengthens the capacity and resilience of the mental health system in a context of growing demand and resource scarcity. Switzerland renews its multi-year commitment and pursues a tailored approach addressing acute mental health needs as a consequence of the conflict. The project contributes to the overall resilience of the Ukrainian people, aligns with government priorities and supports Ukraine’s reform path.


Restoring livelihoods and revitalizing rural communities affected by mines and explosive remnants of war

01.03.2024 - 31.12.2027

Humanitarian demining is one of the priorities of Swiss international cooperation program. The Federal Council decided that a total of CHF 100 million will be earmarked for humanitarian demining for 2024-2027. SDC will contribute to the restoration of agricultural livelihood activities in areas severely impacted by the war to reduce the need for external support for rural households, small-scale farmers and local producers in three focal oblasts: Kharkivska, Mykolaivska and Khersonska.


Ukraine: Humanity and Inclusion Strengthening capacities of mine action actors

01.02.2024 - 31.12.2027

SDC will contribute to Humanity and Inclusion’s project to accelerating the effectiveness of mine action efforts through innovative Non-Technical survey, increasing awareness among the conflict-affected population about the risks of explosive ordnance, and delivering tailored victims’ assistance services to conflict-affected vulnerable people.


UKR UNDP Innovative finance mine action

01.11.2023 - 30.09.2024

To date an estimated 25% of Ukrainian territory has been exposed to active conflict and may be contaminated with landmines and explosive ordnances. Under the umbrella of UNDP, experts from the finance sector and the mine action sector will assess ways to involve private investors in the long-term financing of mine action in Ukraine. The UK, the Netherlands and Switzerland contribute to the financing of this study. 


UA Anticorruption & Asset Recov. Support

01.10.2023 - 30.09.2026

The devastating situation caused by the ongoing Russian military aggression against Ukraine necessitates a transparent and sustainable recovery process, which gives a boost to anti-corruption reforms. Switzerland, through Basel Institute on Governance, will strengthen capacities and expertise of relevant institutions and law enforcement agencies to enhance transparency and accountability in the recovery process. In order to ensure the most efficient use of its recovery funding, Switzerland will mainstream anti-corruption approaches in its cooperation programmes in Ukraine.


UA: Support to Principled HA

01.10.2023 - 31.12.2025

Humanitarian needs in Ukraine remain persistent and compounded, especially in area where access is compromised due to security constraints or Russian military occupation. Switzerland is willing to support initiatives that advance practices, policies and understanding of humanitarian needs and dynamics, including improving the safety of humanitarian workers and the protection of vulnerable groups. In a highly politicized environment, a sound and principled humanitarian response needs to be upheld, coherently with Swiss humanitarian traditions.


NGORC

15.09.2023 - 14.09.2024

Aligned with SDC's strategic fair partnership principles and localization approaches, Switzerland aims to address existing gaps in fostering a locally-led humanitarian response and increase the outreach of protection services to a bigger number of those in need, while enhancing the quality of protection assistance provided to the most vulnerable children in Ukraine. 


UA: HOPE, Healthcare Access

15.09.2023 - 31.07.2024

SDC will contribute to the provision of vital humanitarian assistance to the hardest-hit areas of southern and eastern Ukraine. The primary objective is to offer free and timely healthcare to those most affected in hard-to-reach areas and to thus improve access to basic health services. Through its partner, SDC will support at least 40 healthcare facilities in Kherson, Mykolaiv, Odesa, Dnipro, Zaporizhia, Kharkiv, and Donetsk oblasts, with the focus on primary healthcare services.


IDSF - Int. Displacement Solutions Fund

01.09.2023 - 31.07.2028

By the end of 2022, 71.1 million people were living in internal displacement worldwide, a 20 per cent increase in a year and the highest number ever recorded (IDMC 2023). Switzerland is actively supporting the implementation of the UN Secretary General’s Action Agenda on solutions to internal displacement with its different instruments. Supporting the newly established Internal Displacement Solutions Fund2 (IDSF) represents a game-changer in supporting joint UN country level solutions to internal displacement. 


Supporting the Medical Education Development in Ukraine (MED)

01.07.2023 - 30.06.2027

Ukrainian population faces major health needs due to the war and the disruptions caused by the Covid-19 pandemic. A total collapse of the healthcare systems could be avoided thanks to the commitment of the Ministry of Health and the flexible long-term support to sectoral reforms of donors such as SDC. The Medical Education project aims to further strengthen the resilience of the medical education system in a context of acute scarcity and unprecedented migration of health professionals. 


Assistance on Nuclear Safety and Security by supporting the International Atomic Energy Agency’s Expert Missions to Ukraine

01.07.2023 - 30.09.2024

Since Russia’s military aggression against Ukraine in February 2022, the International Atomic Energy Agency (IAEA’s) Response and Assistance Network (RANET) has provided technical assistance to Ukraine. In January 2023, the IAEA addressed to its Member States, including Switzerland, crucial extra budgetary funding needs amounting to Euro 11.8 Mio for the year 2023. This funding supports the IAEA Experts Missions to Ukraine to ensure nuclear safety and security; mitigates humanitarian protection of human live and health, disaster resilience and environmental protection.

Objet 1 – 12 de 41

Dernière mise à jour 05.10.2022

  • «Nous avons actuellement une fenêtre d’opportunité à saisir», affirme le chef du bureau de coopération suisse de Kiev.

  • Ayant reçu une demande d'aide, la Suisse a organisé cinq séries de transports humanitaires en Ukraine entre mai 2015 et septembre 2016.

Début de la page