Relations bilatérales Suisse –Émirats arabes unis

Les relations entre la Suisse et les Émirats arabes unis (EAU) ont de multiples facettes. L'accent est mis sur le développement durable, l'économie, la finance, la science et les nouvelles technologies, la politique de paix et de sécurité et les droits de l'homme.  

Stratégie MENA

Le 14 octobre 2020, le Conseil fédéral a adopté une stratégie spécifique pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (Stratégie MENA) pour la période 2021-2024. Celle-ci définit cinq priorités thématiques : paix, sécurité et droits de l’homme; migration et protection des personnes en détresse; développement durable; économie, finances et sciences; numérisation et nouvelles technologies.

Ces priorités sont pondérées différemment selon les régions et les pays. Dans la région de la péninsule arabique et de l’Iran, les trois domaines d’action de la Suisse sont la stabilité et sécurité de la région, la coopération économique et financière et la gestion durable des ressources naturelles.

La Suisse souhaite également soutenir les pays du Golfe dans leurs efforts de professionnalisation dans le domaine de la coopération internationale, notamment en ce qui concerne la coopération Sud-Sud et la prise en compte des normes internationales de développement dans les domaines du changement climatique, de la santé et de la gestion de l‘eau.

Stratégie pour la région MENA

Priorités de la Suisse aux Émirats arabes unis

La Stratégie MENA identifie les priorités suivantes pour la Suisse aux Emirats arabes unis:

1. Développement durable

La Suisse encourage la gestion d’entreprise responsable dans son secteur privé par le biais d’une initiative consacrée au commerce de l’or.

2.  Économie, finances et science

La Suisse s’attache à améliorer l’accès au marché de ses entreprises, y compris dans le domaine financier. Elle a à cœur de promouvoir la destination touristique « Suisse » sur le florissant marché des États du Golfe (Hub Golf).

Les EAU sont le principal partenaire commercial de la Suisse au Moyen-Orient. Le volume annuel des échanges est légèrement inférieur à 20 milliards de francs suisses. La Suisse y exporte principalement des pierres et des métaux précieux, des montres, des bijoux, ainsi que des produits pharmaceutiques. Quant à ses importations, elles consistent essentiellement en pierres et en métaux précieux ainsi qu’en bijoux.

Les deux pays ont conclu un accord concernant la promotion et la protection réciproque des investissements (1998), un accord relatif à l’établissement de services aériens réguliers (1999), un accord sur la suppression réciproque de l’obligation de visa pour les titulaires d’un passeport diplomatique ou spécial (2010). En 2011 une convention en vue d’éviter les doubles impositions est entré en vigueur et en 2014 un accord de libre-échange entre les pays de l’AELE et les États du Conseil de coopération du Golfe.

3. Numérisation et nouvelles technologies

La Suisse met en relation les instituts de recherche helvétiques qui le souhaitent avec ceux des EAU. Elle soutient ses start-up et ses entreprises qui aspirent à tirer profit de la diversification économique aux EAU pour y introduire de nouvelles technologies mises au point en Suisse.

L’ouverture d’une succursale de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) à Ras-al-Khaïmah en mai 2009 a donné le coup d’envoi d’une coopération prometteuse entre la Suisse et les Émirats arabes unis en matière de formation. L’EPFL Middle East propose des cursus de master interdisciplinaires ainsi que des programmes de doctorat dans le domaine des énergies renouvelables et de la durabilité. La Suisse s’engage particulièrement en faveur de la poursuite du projet postgraduate de l’EPFL aux ÉAU.

Les chercheurs et les artistes émiratis peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) pour obtenir une bourse d’excellence de la Confédération suisse.

4. Paix, sécurité et droits de l’homme

La Suisse lance une initiative régionale pour promouvoir le dialogue entre les États de la péninsule arabique et l’Iran. Elle prend appui sur de grandes manifestations (comme l’Exposition universelle « Expo 2020 », désormais programmée en 2021) et sur son étroite collaboration avec le secteur privé pour promouvoir les droits de l’homme dans le cadre d’initiatives consacrées à la migration économique.

Banque de données des traités internationaux

Soutien commercial, Switzerland Global Enterprise SGE

Informations par pays, Secrétariat d’Etat à l’économie SECO

Statistiques relatives au commerce, Administration fédérale des douanes AFD

Swiss Business Hub Middle East

EPFL Middle East (en)

Bourses d’excellence de la Confédération suisse pour chercheurs et artistes étrangers

Projet Leading House MENA

Autres domaines de coopération

EXPO Dubaï

L’EXPO 2021 à Dubaï est un événement de très grande importance, aussi bien pour les EAU que pour la Suisse. A l’origine, la Suisse a été la première nation à confirmer sa participation à l’Exposition Universelle à Dubaï. Outre la participation suisse, plus de 190 pays se sont engagés à participer à l’EXPO sous le thème: Connecting Minds, Creating the Future. Quelque 25 millions de visiteurs sont attendus, dont 30% des Émirats arabes unis (EAU) et 70% d’autres pays, ce qui en fait le premier événement de cette nature à attirer davantage de visiteurs internationaux que locaux. L’Expo 2020 est ouverte pendant six mois, du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022.

Pavillon suisse octobre 2021 - mars 2022

Swissnex mobile

Le Pavillon suisse héberge un swissnex mobile qui présentera la Suisse comme une nation de premier plan en matière d’éducation, de recherche et d’innovation. La programmation du swissnex mobile suit les semaines thématiques de l’Expo 2020, en lien avec les Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU.

Des universités, start-ups et entreprises novatrices suisses dévoileront leurs travaux de recherche et leurs produits dans le cadre de petites expositions et de présentations destinées au grand public.

Le swissnex mobile permet non seulement de promouvoir le savoir-faire des partenaires suisses, mais aussi de mettre en relation ces derniers avec leurs homologues des Emirats Arabes Unis et de la région.

Swissnex mobile

Echanges culturels

La Suisse participe régulièrement aux festivités organisées lors de la Journée internationale de la Francophonie et lors de la semaine de la langue italienne dans le monde (« Settimana della Lingua Italiana nel Mondo »). Elle organise aussi divers évènements culturels.

Les Suissesses et les Suisses aux Émirats arabes unis

En 2020, 3399 ressortissants suisses résidaient aux Émirats arabes unis.

Historique des relations bilatérales

 partir des années 1960 les relations entre la Suisse et les EAU se sont développées dans le sillage de l’essor économique régional généré par l’augmentation de la production pétrolière.

En 1971 la Suisse a reconnu les EAU.

En 1976, elle a ouvert à Abou Dhabi un bureau commercial, transformé en ambassade en 1982.

En 1987, la Suisse a inauguré un consulat à Dubaï. Revêtant aujourd’hui la forme d’un consulat général, il est chargé exclusivement des relations commerciales, les affaires consulaires étant de la compétence de l’Ambassade de Suisse à Abou Dhabi.

En 2005 un Swiss Business Hub a été créé à Dubaï. La Suisse dispose en outre d’un attaché de défense et d’une conseillère régionale en développement de la DDC aux EAU. Enfin, Suisse Tourisme est également présent aux EAU.

Émirats arabes unis, Dictionnaire historique de la Suisse

Documents diplomatiques de la Suisse, Dodis